Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Bertrand Frères, puis Naarden, puis Quest, puis Biolandes

Dossier IA06001621 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue sud du bâtiment des batteuses.
    Vue sud du bâtiment des batteuses.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cheminée d'usine
    • atelier de fabrication
    • transformateur
    • chaufferie
    • réservoir industriel
    • bassin
    • entrepôt industriel
    • bâtiment administratif d'entreprise
    • atelier de réparation

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Bertrand Frères, puis Naarden, puis Quest, puis Biolandes
Parties constituantes non étudiées cheminée d'usine, atelier de fabrication, transformateur, chaufferie, réservoir industriel, bassin, entrepôt industriel, bâtiment administratif d'entreprise, atelier de réparation
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Adresse : 44 route de Plascassier
Cadastre : 2006 DE 11, 13, 225, 233, 254, 258, 259, 314, 316, 343, 344, 494 à 496

A l'image d'autres sociétés de parfumerie de Grasse, la société Bertrand Frères fait construire au début des années 1920 un site annexe dédié à l'extraction par solvants volatils. Deux raisons principales motivent la construction de ce nouveau site : éloigner des zones habitée les ateliers d'extraction et éviter de surcharger par l'ajout de constructions nouvelles le site de l'usine mère au bâti déjà très dense (IA06001635). Cet établissement annexe est construit dans une plantation de roses que la société possédait. Dans sa première forme l'usine se composait d'un seul atelier, d'un local pour la chaudière et de deux bassins. Cette première phase d'aménagement est confiée à Léon Le Bel et présente une architecture standardisée. Contrairement aux sites annexes de ce type, construits à cette époque à Grasse, cette usine connaît une extension importante qui commence assez rapidement avec la construction d'un local contre la face nord du bâtiment principal et l'aménagement d'une aile plus importante en remplacement de l'ancienne petite chaufferie. Cette aile est à nouveau développée dans les années 1950. La cheminée en béton date selon toute vraisemblance de cette époque. Mais l'essentiel des extensions et agrandissements a lieu après le rachat de la parfumerie Bertrand Frères par le groupe industriel Naarden en 1967 : avec, dans l'ordre, la modification avant 1969 de l'atelier des batteuses et la construction de la chaufferie, du magasin, de l'atelier de rectification des solvants, du poste de rejets des effluents et surtout de la salle des mélanges ; entre 1969 et 1975, le nouveau bâtiment des hydros avec l'aire de stockage enterrée des solvants ; entre 1975 et 1979, le bâtiment de stockage, activité mélange, réception et expéditions et l'atelier d'entretien ; entre 1979 et 1990, un atelier pour les absolues, le bâtiment d'administration technique et production et enfin le bâtiment administratif. En 1987, Naarden revend la société Bertrand Frères au groupe Unilever. Un an plus tard le nom de Bertrand Frère disparaît. Au début des années 1990, le site est cédé au groupe Quest, qui l'occupe jusqu'en 1998, date à laquelle l'usine est vendue à la société Biolandes, qui cesse toutes ses activités sur le site en 2006. Entre la fin des années 1980 et la reprise du site par Biolandes, cette usine a été divisée en deux, la partie est ayant été rattachée au site industriel voisin, exploité par le groupe Sanofi Bio-industrie (IA06001596).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Le Bel Léon
Léon Le Bel (1883 - 1968)

DPLG, 1907. Élève de Maurice Denis, se lie avec Vlaminck et Derain. Spécialité avant-guerre de villas pour les industriels grassois et après-guerre de bâtiments industriels pour les parfumeries. Conçoit également des décors intérieurs et fait appel à des artistes comme Louis Süe, Rulhmann, Jaulmes, Jean-Gabriel Domergue, Richard Desvallières et Da Sylva. A travaillé à Cannes pour M. Hachette.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

La parfumerie Bertrand Frères couvre plus de deux hectares. La partie ancienne de l'établissement en forme le cœur central. Celle-ci se compose d'une série de locaux d'un ou deux niveaux, d'époques diverses, qui forment un L, au centre duquel se trouvent deux bassins d'eau. La partie sud du L est formée d'un édifice à deux corps de bâtiments accolés. Le plus ancien présente une structure en parpaings de ciment. Des transennes préfabriquées occupent les parties hautes des murs. La toiture qui visiblement n'est pas d'origine est en ciment amiante. Un lanterneau en verre couvre une grande partie de l'arête centrale du toit. Le corps secondaire est en parpaing de ciment, la toiture est en terrasse avec réservoir d'eau formant couverture. La partie ouest du L comprend six salles avec structure en béton, et toits terrasse. La cheminée de l'usine construite selon le système Monnoyer se trouve contre le mur extérieur de cette partie du L. A ce corps de bâtiment central s'ajoute une dizaine de bâtiments plus récents et qui s'apparentent à des hangars, à l'architecture peu différenciée. L'un d'eux abritait des extracteurs réservés aux mousses. Il s'agissait d'une batterie de six cuves installées dans les années 1990. De source orale, il s'agirait de l'installation la plus importante de cette époque, à Grasse, pour le traitement des mousses.

Murs béton
métal
essentage de tôle
parpaing de béton
pan de métal
Toit ciment amiante en couverture, béton en couverture, métal en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, 1 vaisseau
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
lanterneau
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Vue d'ensemble de l'usine Biolandes. / Scan de négatif argentique couleur, 1986. Archives communales, Grasse : DIA_05_20_07 SG-1986.

  • [Parfumerie Biolandes] Usine annexe du Plan de Grasse Traitement des fleurs par les hydrocarbures. / Revue des marques, 1924. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Biolandes] Usine du Plan de Grasse. / Revue des marques, 1924. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue du bâtiment administratif de l'usine Biolandes. / Scan de négatif argentique couleur, 1986. Archives communales, Grasse : DIA_05_20_05 SG-1986.

  • Etablissement Bertrand Frères Usine du plan Façade et coupe n° 2. / Plan à l'encre sur papier, 23/12/1923. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M 382.

  • [Parfumerie Biolandes] Plan de masse. / Plan à l'encre sur papier, 2008. Collection particulière.

  • Usine annexe de Saint-Joseph de la Maison Bertrand Frères. / Revue des marques, 1926. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    Cette usine a ceci de particulier qu'elle est située au milieu des champs de roses.
  • L'usine Biolandes. / Scan de négatif argentique couleur, 1986. Archives communales, Grasse : DIA_05_20_04 SG-1986.

  • [Parfumerie Biolandes] Saint-Joseph. / image extraite d'une revue professionnelle, 1957. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Biolandes] Publicité : Usine de Saint-Joseph. / Années 1950. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    Photo publicitaire donnant un état du site dans les années 1950.
Bibliographie
  • DELCOMBEL, Sylvie. Bertrand Frères Historique de la société au 19/01/2004. Grasse : Musée International de la Parfumerie. 2 p.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel