Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Bertrand Frères, actuellement immeuble à logement

Dossier IA06001635 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Bertrand Frères
Destinations immeuble à logements
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier Font-Laugière
Adresse : 6 avenue Font-Laugière
Cadastre : 1809 E 287 à 293, 337 à 342 ; 2006 BI 70

La société Bertrand Frères semble avoir été fondée en 1858 par les frères François et Jean Baptiste Bertrand. Malgré des changements de propriétaires dans les années qui suivent, la société conserve la même raison sociale. D'après le cadastre, c'est en 1865 que l'entreprise s'implante dans l'usine qui constitue son siège historique. Le site ne comprend au début qu'un seul bâtiment implanté en bordure nord du terrain. La croissance de l'activité nécessite la construction de nouveaux ateliers de fabrication et notamment un bâtiment situé le long de la limite ouest du terrain. Un deuxième local est bâti dans le même alignement. Le bâtiment nord est transformé en logement et conciergerie, matérialisant l'entrée principale de l'usine. Une seconde aile longeant la limite est de la propriété est également aménagée avec la construction d'un distilloir et d'une cheminée d'usine. Cette aile est développée notamment dans les années 1920, avec la construction, sans doute par l'architecte grassois Léon Le Bel, d'une nouvelle chaufferie avec une nouvelle cheminée en béton en remplacement de l'ancienne en briques, et un nouveau distilloir. La propriété voisine, qui longe l'usine à l'ouest et où se trouvaient les locaux d'une ancienne savonnerie (savonnerie Latil) est adjointe à l'établissement. Les quelques documents d'archives représentant cette partie de l'usine laissent penser que ce rattachement s'effectue vers les années 1900. A l'image du reste du site, cet espace est rapidement transformé avec la construction de nouveaux ateliers. Etant donnée la forte densité de constructions sur l'ensemble du site dès les années 1920, les transformations qui se succèdent sont essentiellement des modernisations de locaux existants. La société Bertrand Frères est intégrée en 1967 à un groupe industriel étranger (Naarden). A partir de là, se succèdent une série de rachats qui aboutissent dans les années 1980 à la disparition de la société, à la fermeture de l'usine et à sa démolition. Seule l'entrée de l'usine, avec ses bâtiments, est conservée. Un projet immobilier voit le jour dans les années 2000, incluant aussi la friche industrielle voisine, Lautier Fils. Ces deux sites n'étaient séparés que par une ruelle. En 1987, l'entreprise employait 135 personnes. En 1944 la société Bertrand Frères employait 60 personnes et en 1954 elle en employait 65.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Le Bel Léon
Léon Le Bel (1883 - 1968)

DPLG, 1907. Élève de Maurice Denis, se lie avec Vlaminck et Derain. Spécialité avant-guerre de villas pour les industriels grassois et après-guerre de bâtiments industriels pour les parfumeries. Conçoit également des décors intérieurs et fait appel à des artistes comme Louis Süe, Rulhmann, Jaulmes, Jean-Gabriel Domergue, Richard Desvallières et Da Sylva. A travaillé à Cannes pour M. Hachette.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Avant sa fermeture et sa démolition l'usine se divisait en deux espaces qui ne semblaient pas communiquer physiquement entre eux, ou bien simplement par des liaisons secondaires et discrètes. La partie ancienne de l'usine formait un U ouvert au sud, l'ensemble des constructions étant disposées en bordure de propriété. L'aile ouest du U était constituée de deux bâtiments rectangulaires accolés. L'aile est présentait à son extrémité deux locaux accolés en béton, visiblement homogènes, avec couvertures bombées et des transennes préfabriquées assurant la ventilation des salles. La cheminée de l'usine également en béton se trouvait à côté de ces bâtiments. La seconde partie était constituée d'un ensemble de bâtiments rectangulaires, avec toits à longs pans, accolés et disposés en bordure de propriété. L'édifice formait donc un rectangle avec une cour centrale. La partie sud de cet espace était formée de trois halles rectangulaires, parallèles occupant toute la largeur du terrain.

Murs enduit
moellon
pan de béton armé
pan de métal
Toit tuile creuse, tuile mécanique, béton en couverture, métal en couverture
Étages 2 vaisseaux, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
toit bombé
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations vestiges
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables bâtiment administratif d'entreprise

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Parfumerie Bertrand Frères] Organisation départementale de la défense passive. 1944. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 0109W0013.

    En 1944, la société Bertrand Frères employait 60 personnes.
  • Activité de l'industrie dans le département. Etude générale sur la parfumerie. 1954. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 0028W0137.

    En 1954, la société Bertrand Frères employait 65 personnes.
Documents figurés
  • [Parfumerie Bertrand Frères] Vue est de l'usine. / Photographie noir et blanc. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 4Fi25.

  • [Parfumerie Bertrand Frères] 11. Grasse-Vue panoramique. Au centre, Viaduc du Sud ; à l'arrière plan, Quartier Saint-Mathieu. / Carte postale noir et blanc, années 1920. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Matières premières pour parfumerie et savonnerie Bertrand Frères Société Anonyme Grasse (Alpes-Maritimes) La sauge sclarée. / image extraite d'une revue professionnelle, années 1920. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Bertrand Frères] Vue aérienne de l'usine. / Photographie aérienne noir et blanc. Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c042661 b.

  • [Parfumerie Bertrand Frères] Adèle Trabaud, épouse Vidal, et consorts, contre Latil, fabricant de savons. Plan des lieux litigieux. / Plan à l'encre sur papier,1885. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03U2/656.

    Plan montrant la savonnerie Latil réoccupée plus tard par la société Bertrand Frères qui la transforme en usine de parfumerie.
  • [Parfumerie Bertrand Frères] Publicité. Années 1920. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    Document publicitaire montrant les constructions nouvelles sur l'aile est du site.
Bibliographie
  • FARNARIER, Joseph. Contribution à la connaissance de la ville de Grasse Parfumerie. 1983.

    P. 83. L'auteur donne des information sur les dernières années d'existence de l'entreprise Bertrand Frères.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel