Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-André

Paire de bustes-reliquaires en pendant (socle-reliquaire) : sainte Agathe et saint Laurent

Dossier IM04001021 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Dénominations buste-reliquaire
Titres Sainte Agathe
Saint Laurent
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Adresse : place Charles-Bron
Emplacement dans l'édifice clocher

Une visite pastorale de 1697 mentionne "deux bustes un de saint Laurent et un de sainte Agathe" contenant des reliques ; mais, en 1708, l'évêque ordonne, "attendu l'indécence des reliquaires", déjà en bois, d'en fabriquer deux nouveaux. Quant aux reliques, celle de saint Laurent sont déjà mentionnées dans une visite de 1551. Les reliques sont ensuite vérifiées et authentifiées en 1753 (vérification mentionnée explicitement dans une visite pastorale du 7 septembre 1753 mais également confirmée par la lecture de l'authentique présent dans la cavité à reliques). Les bustes ont donc sans doute été réalisés entre 1708 et 1753.

Selon la tradition orale, ces bustes auraient été placés dans la chapelle du Seuil, sur la commune de Saint-André, aujourd'hui en ruine.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle

Le socle-reliquaire présente un plan rectangulaire avec une élévation galbée. La cavité à reliques, en bois et fermée par une plaque de verre, est fixée sur la face du socle. Le buste est en bois peint pour les carnations et cheveux, et doré à la feuille sur assiette rouge pour les vêtements, avec gravure dans l'apprêt.

Ces deux bustes-reliquaires constituent des pendants.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté plan, rectangulaire élévation, galbé
Matériaux bois, en plusieurs éléments, taillé, peint, polychrome, doré
verre
Précision dimensions

Dimensions des statues : h = 95; l = 44,5 ; la = 46,5. Dimensions des socles : h = 35.

Iconographies buste, sainte Agathe, saint Laurent
ornementation, à godron, à feuille d'eau, à feuille d'acanthe, à palme
couronne
Précision représentations

Buste de sainte Agathe tenant dans la main gauche un Sacré-Coeur et regardant vers le ciel. 4 pattes de lion soutiennent le socle dont la base est ornée de feuilles d'eau, le haut de godrons. La cavité à reliques est encadrée de feuilles d'acanthe et surmontée d'une couronne.

Buste de saint Laurent tenant dans la main droite un livre et regardant vers le ciel. 4 pattes de lion soutiennent le socle dont la base est ornée de feuilles d'eau, le haut de godrons. La cavité à reliques est surmontée d'une couronne accôtée de palmes et repose sur une feuille d'acanthe.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

Le buste de saint Laurent est en mauvais état : oeuvre encrassée, couche picturale très lacunaire.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1988/06/13

Annexes

  • Transcriptions d'extraits de visites pastorales, Série G, AD 04 concernant l'église paroissiale Saint-André de Saint-André-les-Alpes.

    2 G 17

    Visite pastorale du 13 juin 1697.

    L'évêque de Senez, Jean Soanen, mentionne dans l'église paroissiale de Saint-André "deux bustes un de st Laurent et un de ste Agathe on nous a dit y avoir des reliques".

    2 G 19.

    Visite pastorale du 7 septembre 1753.

    L'évêque de Senez expose une requête : "le Sr prieur, les consuls et grand nombre d'habitans (sic) nous ont supplié de permettre que les reliques de st Laurent et de ste Agathe fussent de nouveau exposées à la vénération publique des fidelles (sic)". En conséquence, il énonce un peu plus loin la sentence suivante : "quant aux reliques de ste Agathe et de st Laurent, après avoir vérifié qu'il en est fait mention dans les visite de M Martin notre prédecesseur, nous permettons qu'elles soient exposées à la vénération des fidelles (sic), et à cet effet nous commettons les Sr [?] et le Sr prieur curé pour les mettre dans les bustes de st Laurent et ste Agathe et de les sceller du cachet de nos armes avec extrait de la présente".

    2 G 19

    Visite pastorale du 7 mai 1764.

    L'évêque écrit que "le Sr curé nous ayant supplié de vouloir bien examiner les reliques mises au bas des bustes de st Laurent, de ste Agathe et st André apôtre, nous avons à l'instant procéder à l'ouverture [des] petites capsules", l'évêque vérifie l'authenticité des reliques de chaque buste, mentionne la vérification de son prédécesseur et referme en y apposant son sceau.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17.

    Visite du 13 juin 1697. Cf. annexe.
  • Extrait des registres des sentences de visite de l'évêché de Senez. Paroisses de Saint-André et Méouilles. 7 septembre 1708. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne : E DEP 173 / 004.

    07/09/1708 : "Quant aux reliques vû les deux vieux reliquaires en bois l'un sous le nom de st Laurent l'autre de ste Agathe, la sentence de visite faite à St-André en 1551 par Mgr de Clermont Tonnerre Evêque de Senez qui parle de la relique de st Laurent, ouï le témoignage des plus agés du lieu qui ont attesté tenir de leurs ancêtres l'ancienneté du culte public de lad. relique de ste Agathe consistant en quelq dents, l'attestation sur icelle du Sr Simon docteur en médecine, l'affirmation du Sr prieur d'aujourd'huy d'avoir lu dans un registre latin d'antoine feraud no.re ou le Sr Jaques diraud alors prieur faisant un inventaire des meubles de ses deux églises de méouille et de St André avait mentionnée pour celle cy trois ou quatres dents de ste Agathe, nous Evêque confirmons la permission que nous avons déjà donnée verbalement d'exposer lesd. reliques au culte public apres les avoir cachetées de notre sceau et attendu l'indécecence des reliquaires ordonnons qu'il en sera fait deux plus convenables dans un an aux depens des confrérires pour etre ensuite bénis par nous.".
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1745-1753, 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19

    Visites des 7 septembre 1753 et 7 mai 1764. Cf. Annexe.
  • Authentique de reliques. 1854/05/16.

    Authentique présent dans la cavité à reliques : "Nous Marie-Julien Meirieu évêque de Digne en visite pastorale à St-André avons ouvert le reliquaire de Ste Agathe ; nous avons trouvé dans une boëte de cuivre dont un côté fermé par un verre, le taffetas rose attaché par un fil noir, dans lequel sont renfermées les cinq dents de Ste Agathe, comme il est conste par le certificat des deux commissaires nommés par Mgneur l'Evêque de Senez en 1753. Nous avons enlevé le ruban bleu qui scellait la dite boëte et lui avons substitué un ruban rouge que nous avons scellé de notre sceau pour assurer l'authenticité des reliques. Fait à Saint-André le 16 mai 1854. Julien Ev. de Digne".
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Masson-Lautier Maïna