Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ouvrages d'art ferroviaires : viaducs ferroviaires, tunnels ferroviaires

Dossier IA13001455 réalisé en 2000

Fiche

Le crénelage et l'arc brisé du viaduc de Chateau Fallet et le crénelage de l'entrée du tunnel de la ligne de 1847 sont vraisemblablement les premiers du secteur. Ces motifs décoratifs se retrouvent dans des fabriques de jardin de maisons du secteur (Référence IA13000886, Référence IA13000887, Référence IA13001327). L'arc brisé est présent sur la façade d'une maison d'industriel (IA13001326)

Aires d'études Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Dénominations viaduc, tunnel
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : L'Estaque

Deux lignes de chemin de fer traversent le secteur l'Estaque-les Riaux, situé à l'extrémité nord de Marseille : la ligne Avignon-Marseille, construite en 1848-1849 par Paulin Talabot, et la ligne Miramas-Estaque par la Côte Bleue, construite entre 1907 et 1915 pour la Compagnie de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille, Paul Séjourné étant directeur de la construction à partir de 1909. Sur la première, le pont de Château-Fallet et celui du Vallat-des-Riaux ont été construits par l'ingénieur Gustave Desplaces en 1848, le tunnel de la Nerthe par l'ingénieur Edmond Audibert-Roze. Sur la seconde, les viaducs de Corbières et des Riaux sont construits en 1915 par l'ingénieur Paul Séjourné.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Talabot Paulin, ingénieur, attribution par travaux historiques
Auteur : Desplaces Gustave, ingénieur, attribution par travaux historiques
Auteur : Audibert-Roze Edmond, ingénieur, attribution par travaux historiques
Auteur : Sejourné Paul, ingénieur, attribution par travaux historiques

Sur la ligne Avignon-Marseille, le viaduc de Château Fallet, long de 56 mètres, est construit en pierre de taille à joints vifs. Il compte cinq arches en arc brisé et est couronné par un parapet en pierre qui était crénelé à l'origine. Le viaduc du Vallat des Riaux, long de 79 mètres compte six arches en plein cintre. Le tunnel de la Nerthe, construit en brique, a une longueur de 4 617 mètres et mesure 10 mètres sur 8 mètres de large. Il compte 24 puits d'aérage. L'entrée sud est revêtue de pierre de taille couronnée d'un parapet crénelé.

Sur la ligne Miramas-Estaque, les viaducs ont tous des arches en plein cintre, les parements sont en pierre de taille pour les angles des piles et l'intrados et des moellons polygonaux à joints pour le reste. Le plus grand, le viaduc de Corbières, long de 226 mètres et haut de 27 mètres, compte sept arches de 20 mètres de haut et six de 6,50 mètres. Le viaduc des Riaux, au tracé courbe, long de 179 mètres et haut de 33 mètres, compte huit arches de 15 mètres. Les viaducs de Piches et de Vauclair comptent chacun cinq arches de 8 mètres et sont longs de 53 et 64,50 mètres pour une hauteur d'environ 11 mètres. Le tunnel galerie de l'Assiette court à flanc de collines au-dessus du tunnel du Rove.

Murs calcaire
brique
pierre de taille
moellon
Décompte des œuvres repérés 8
étudié 0

Références documentaires

Documents figurés
  • Vue panoramique du viaduc des Riaux (Marseille), prise côté bord de mer. Au fond du vallon des habitations et des personnages Musée des photographies documentaire de Provence/fichier numérique. Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale. Marseille : 2.53.2 B3177

  • Vue du viaduc de Piche (Marseille) terminé avec des ouvriers posant dessus. vers 1915. Musée des photographies documentaire de Provence /fichier numérique. Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale. Marseille : 2.53.2 B3172

    Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale. Marseille : 2.53.2 B3172
  • Vue panoramique du viaduc des Riaux, prise côté bord de mer. Au fond du vallon des habitations et des personnages. Vers 1910. Musée des photographies documentaires de Provence /fichier numérique . Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale, Marseille : 2.53.2 B3176.

Bibliographie
  • Souterrain de la Nerthe sur le chemin de fer d'Avignon à Marseille. Dans : l'Illustration, journal universel, n°246, 1847/11/13. Archives communales, Marseille.

    p. 167-170
  • Chemin de fer d'Avignon à Marseille. Dessins de MM. Chapuy et Champin. Dans : l'Illustration, journal universel, n°257, 1848/01/29. Archives communales, Marseille.

    p 547-549
  • ECHINARD, Pierre. Les débuts du chemin de fer à Marseille. Dans Marseille, La revue culturelle de la Ville de Marseille, 1969, 4e trimestre 1993.

    p 32-39
  • FUZIBET, Agnès, GIRARD, René, Pré-inventaire des ouvrages d'art en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les Bouches-du-Rhône. Paris : Ministère de l'Equipement, des transports et du Tourisme, Direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 1995. 4 vol.

    Fiches 13-39,13-40, 13-41, 13-59, 13-60, 13-61
  • La ligne de l'Estaque à Miramas par la Côte Bleue. Marseille : CAUE, 2008

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Gontier Claudie - Fuzibet Agnès