Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Voir

DESCRIPTION

Dénomination : ostensoir.

Structure et formes : éléments soudés ; pied de plan rectangulaire.

Matériaux et techniques : argent martelé, repoussé, ciselé maté ; agneau moulé, en métal doré, fixé par un rivet. Gloire dorée.

Iconographie et décor : pieds en pattes de lion surmontées par une tête d'ange ; Sacré-Coeur dans nuée rayonnante sur la face antérieure du noeud, livre ouvert dans nuée rayonnante au revers.

Bouquet d'épis et pampres, têtes d'anges autour de la lunule. Décor de feuilles d'eau et palmettes stylisées.

Dimensions : H. 73 cm, La. pied 23, 5 cm, La. gloire 39 cm.

État de conservation : bon ; rayons de la gloire un peu tordu, pas de custode.

Semble avoir fait l'0bjet d'une restauration en 1932, d'après l'inscrip­tion gravée sous le pied.

Marques et inscriptions :

Trois poinçons sur une face du pied : poinçon de maître de F. Favier ; tête d'Hercule entre 6 et 9 : poinçon de grosse garantie du département du Rhône (1819-1838) ; petite tête de lièvre avec un 2 (?).

Sur la face opposée du pied : garantie 1er titre argent des départe­ments (1819-1838), avec petite tête de lièvre (?).

Au revers d'un rayon de la gloire : garantie 1er titre argent ... (1819-1838) et tête de lièvre (?).

Sur la croix : poinçon de maître et poinçon de grosse garantie du dépar­tement du Rhône (1819-1838).

Inscription gravée en cursive sous le bord du pied LIMONGI GAETAN A CAVAILLON, / PLACE NEUVE N° 8 / 1932.

HISTORIQUE

Cet ostensoir a été réalisé par l'0rfèvre lyonnais F. Favier, entre 1819 et 1838.

Dénominations ostensoir
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place Voltaire

L'ostensoir est l'oeuvre des frères Favier, entre 1824 et 1838. Il a pu être restauré ou redoré par l'orfèvre cavaillonnais Gaétan Limongi en 1932.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s) Auteur : Favier Favier Frères, dit(e) Branche lyonnaise,
Favier Frères Favier , dit(e) Branche lyonnaise

Famille d'orfèvres active à Lyon, premier poinçon insculpé entre 1824 et 1827, biffé en 1976. Leur poinçon n'a pas changé entre ces deux dates : losange horizontal chargé d'un soleil et encadré par deux F.

La première génération, fondatrice, est celle des frères Jean-Marie François Henri (dit François) Favier, André-Michel Favier, Pierre-Henry Favier et Joseph Favier. Les frères travaillent ensemble à Lyon de 1827 environ jusqu'au départ de Pierre-Henry pour Paris en 1847 (ce dernier insculpe alors un nouveau poinçon à Paris).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature

Pied de plan rectangulaire reposant sur quatre petits pieds. Eléments soudés. Croix à extrémités chantournées. Agneau en bronze doré fixé par un rivet. Gloire dorée.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, décor en demi relief, décor en haut relief, doré
bronze, doré
Précision dimensions

h = 73 ; la = 39 ; dimensions totales. Pied : la = 23,5.

Iconographies patte : lion, angelot
Agneau mystique, palmette, feuille d'eau, à canal
Sacré-Coeur, livre, nuée
pampre, blé, croix
Précision représentations

Petits pieds en forme de patte de lion surmontée par un angelot. Agneau mystique sur la face antérieure du pied. Sacré-Coeur sur une face du noeud, livre ouvert dans une nuée, sur l'autre. Feuilles d'eau, canaux.

Inscriptions & marques poinçon de maître
titre départements 1819-1838
grosse garantie départements 1819-1838
inscription, gravé, sur l'oeuvre
date, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

poinçon des maîtres lyonnais Favier Frères et poinçons de garantie et de titre de l'argent pour le département du Rhône 1819-1838, insculpés sur le pied et sur la croix. Petite tête de lièvre avec un 2, sur le pied et au revers d'un rayon de la gloire. Inscription, gravée en cursive sous le bord du pied : LIMONGI GAETAN A CAVAILLON, / PLACE NEUVE No 8 / 1932.

Précision état de conservation

Rayons de la gloire un peu déformés ; la custode manque.

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise