Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison puis presbytère

Ostensoir-soleil (N°2)

Dossier IM04002622 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
Dénominations ostensoir
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Adresse Commune : Colmars
Adresse : rue Abbé-Daumas

Ostensoir réalisé par les orfèvres Lyonnais Favier Frères, sans doute dans la 2e moitié du 19e siècle.

L’ostensoir est aujourd'hui déposé au presbytère de Colmars, la commune de provenance n'est pas connue.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Commune : Lyon
Auteur(s) Auteur : Favier Frères,
Favier Frères

Famille d'orfèvres active à Lyon, premier poinçon insculpé entre 1824 et 1827, biffé en 1976. Leur poinçon n'a pas changé entre ces deux dates : losange horizontal chargé d'un soleil et encadré par deux F.

La première génération, fondatrice, est celle des frères Jean-Marie François Henri (dit François) Favier, André-Michel Favier, Pierre-Henry Favier et Joseph Favier. Les frères travaillent ensemble à Lyon de 1827 environ jusqu'au départ de Pierre-Henry pour Paris en 1847 (ce dernier insculpe alors un nouveau poinçon à Paris).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature

Ostensoir-soleil en argent ponctuellement doré (pour souligner certains motifs).

Le pied, d'élévation pyramidale et de plan rectangulaire, repose sur quatre supports en argent fondu et rapportés, décor repoussé, ciselé et décor fondu rapporté. La tige est ornée d'un noeud en balustre, décor repoussé ciselé également ; la monstrance en verre ne contient plus de lunule, elle est cernée d'un décor repoussé, ciselé et ciselé au mat ; la gloire (rayons estampés et découpés) est surmontée d'une croix fondue.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, 4
Matériaux argent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, décor à la molette, doré, estampage, décor rapporté
Précision dimensions

Dimensions de l'ostensoir : h = 60, la = 18, pds = 208.

Précision représentations

Le pied repose sur quatre supports en volutes ; plusieurs registres de décor : tout d'abord rinceau de volutes avec bouquet de grenades au centre, sur les deux grands côtés, respectivement, Agneau mystique couché sur fond de gloire et Triangle trinitaire sur gloire, sur les deux petits côtés, palmettes et volutes ; sur l'épaulement du pied, palmettes aux angles et bouquets de grenades au centre.

Sur le culot du noeud, sont placés des canaux, deux chérubins ornent l'épaulement, sur la face motifs géométriques.

La tige s'achève en un bouquet d'épis ouvert sur une grappe de raisin, d'où émerge une nuée habitée de chérubins.

Inscriptions & marques poinçon garantie et titre argent après 1838, sur l'oeuvre
poinçon de maître, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Poinçon garantie et titre argent Paris et département 2e titre après 1838.

Poinçon de maître : dans un losange horizontal, F F avec un soleil entre les deux lettres, poinçon de la maison Favier.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna