Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • partie instrumentale de l'orgue
    • buffet d'orgue
Dénominations orgue
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Emplacement dans l'édifice tribune

L’orgue se trouve à l’origine dans le chœur. Un prix fait daté de 1628 commande en effet à maître Jean-Baptiste de La Farge des orgues qu’il sera tenues de disposer ad cornu Evangelii entre le premier et le deuxième pilier du chœur. Les orgues sont donc alors placées à proximité du maître-autel, du côté de l’Evangile (soit ici contre le mur nord du chœur). Toute une partie du mécanisme, et notamment la soufflerie, est abritée dans une « chambre » prise dans la muraille et la débordant côté nord du chœur, cette construction est réalisée par un maître maçon d’Entrevaux, Anthoine Delabarre.

En 1692, à la suite des travaux de fortifications de la ville réalisés à partir des années 1690, le chevet est restructuré au nord et à l’est. La chambre est détruite et les orgues sont en partie déplacées sur une tribune qui vient d’être érigée au-dessus de la porte d'entrée de la cathédrale. Il est en effet peu probable que le buffet ait été conservé. Les orgues ont dû être placées dans un nouveau buffet conçu après le déménagement

D'après une mention portée sur l'orgue, la partie instrumentale a également été refaite en 1717 par le Marseillais Jean Eustache et reprise en 1858 par François Mader à la demande de l'abbé Avilon. Restaurée en 1864 par François Mader, en 1948 par J.-A. Négrel puis en 1985 par Didier Chanon. Ce dernier se voit alors confier la restitution à l'identique de l'orgue de Jean Eustache.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1717, porte la date
Auteur(s) Auteur : Farge Jean-Baptiste de la,
Jean-Baptiste de la Farge

Facteur d'orgues, originaire de la ville de Brioude (Auvergne) et installé à Nice (Alpes-Maritimes).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
facteur d'orgues, menuisier, sculpteur, attribution par source
Auteur : Eustache Jean, facteur d'orgues
Auteur : Mader François,
François Mader (1827 - 1898)

Facteur d'orgues établi à Marseille en 1858.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
facteur d'orgues, restaurateur, signature
Auteur : Chanon Didier, facteur d'orgues, restaurateur, signature

Le buffet a été réalisé en bois de noyer. Il est constitué de deux plates-faces séparées par trois tourelles plates. Les claires-voies, placées en haut des tourelles et plates-faces, sont ajourées. Une statue en ronde-bosse surmonte chacune des tourelles, un décor en demi-relief anime les montants.

La partie instrumentale est composée d'un clavier transpositeur ivoire à 54 notes, 8 montres et 8 bourdons, d'un pédalier à l'allemande en tirasse uniquement (15 notes), d'accouplements, de tirasses et d'une pédale d'expression. La console est retournée, la traction des claviers et la traction des jeux sont mécaniques. Le sommier est de type mécanique, diatonique. L'alimentation se fait au vent (ventilateur électrique avec un réservoir à plis parallèles et porte-vent en bois). Tuyaux en étain (7 tuyaux de montre par tourelle, 9 tuyaux de montre à chacun des niveaux des plates-faces).

Catégories menuiserie, sculpture, facture d'orgue
Matériaux noyer, taillé, ajouré, décor dans la masse, décor en relief, décor en ronde bosse, décor rapporté
ivoire
étain
Précision dimensions

h = 260 (hauteur de la partie inférieure) ; h = 220 (hauteur de la partie supérieure).

Précision représentations

Trois statues couronnent le buffet avec au centre, sur la tourelle la moins haute, une Vierge de l’Assomption, et de part et d’autre, des anges buccinateurs. Un décor ornemental végétal en demi-relief anime les montants avec une chute de culots et les ailerons du buffet avec des enroulements de feuilles d’acanthe

États conservations oeuvre composite
oeuvre complétée
oeuvre restaurée
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1975/01/08, 1977/06/27
Précisions sur la protection

1975/01/08 : buffet classé au titre objet ; 1977/06/27 : partie instrumentale classée au titre objet.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Prix-fait à maître Jean-Baptiste de la Farge pour la facture d'un orgue pour la cathédrale d'Entrevaux. Dans minutes de maître Honoret Moret, notaire à Entrevaux. 15 octobre 1628. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 E 5343.

    f. 394-400.
Bibliographie
  • Orgues des Alpes de Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes. Dans : Inventaire des orgues en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dir. Philippe Latourelle, Aix-en-Provence : Arcam / Edisud, [ca 1985].

    Notice 0408 E1.
  • LACROIX, Jean-Bernard. La cathédrale à Entrevaux. Le mobilier. Dans : Annales de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, tome 1, N°315, 1er semestre 1992.

    p. 67
  • VIRE, Marie-Madeleine. La cathédrale à Entrevaux. Dans : Annales de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, tome 1, N°315, 1er semestre 1992.

    p. 37.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne - Poulin Yvan - Masson-Lautier Maïna