Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

oratoires, croix de chemin

Dossier IA04000406 réalisé en 2006

Fiche

Aires d'études Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
Dénominations oratoire, croix de chemin
Adresse Commune : Lambruisse

Le plan cadastral de 1837 fait état de trois oratoires (oratoire du moulin au lieu-dit Le Moulin, oratoire de la croix à l'entrée nord du Village, oratoire à l'entrée sud de La Rivière) et de deux croix de chemin (croix de Saint-Damase sur le chemin de Tartonne, au nord de La Rivière ; croix du Coulet au sud-est du Village). En 2006, un seul de ces oratoires existe encore (entrée sud de la Rivière), un autre à été construit entre-temps (Le Villard). Quant aux croix, aucune de celles indiquées en 1837 ne subsiste mais il en existe une autre, datée de 1867, au Coulet.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Les deux oratoires subsistants sont similaires. Ils sont construits en moellons calcaires maçonnés, avec un couvrement en bâtière et une couverture en tuiles creuses maçonnées. Ils présentent une niche segmentaire fermée par une grille en fer forgé récente. Une statue est placée à l'intérieur de cette niche. Ils sont couronnés d'une croix en fer forgé à branches trilobées ou fleuronnées, avec les instruments de la Passion ajoutés et rivés sur les branches. Aucun n'est daté. La croix de chemin subsistante est construite en moellons de tufs maçonnés et enduits au ciment, couronnés par une pierre de taille calcaire portant la date gravée de 1867. La croix (h = 160 cm) en fer forgé à branches trilobées reçoit les instruments de la Passion, rivés sur les branches. La répartition spatiale des oratoires et des croix sur le territoire communal montre que ces édicules sont placés : soit sur les chemins d'accès des zones agglomérées, non loin de l'entrée de celles-ci ; soit à des carrefours ou à des points topographiques marquants sur les principaux chemins de communication. Outre une fonction religieuse évidente, ces édicules semblent également avoir eu un rôle de bornes territoriales et de marqueurs spatiaux entre un espace domestique humain et sacralisé (l'agglomération) et un espace sauvage dangereux.

Murs calcaire
tuf
moellon
pierre de taille
Décompte des œuvres repérés 3
étudié 0
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï