Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

musée national de la Marine

Dossier IA83001850 réalisé en 2015

Fiche

Parties constituantes non étudiées porte de garde
Dénominations musée
Aire d'étude et canton Var
Adresse Commune : Toulon
Lieu-dit : arsenal de Toulon
Adresse : Monsenergue
Cadastre : 2013 CR 56

Le musée national de la Marine de Toulon est ouvert depuis 1981. Le lieu est marqué par son entrée constitué de l’ancienne porte de l’arsenal. Cette porte fut construite en 1738. Les quatre colonnes en marbre qui la compose ont été rapportées de Grèce en 1686 par Seignelay, fils de Colbert et véritable rédacteur des célèbres ordonnances lorsqu'il était ministre de la Marine. A l'origine l'attique était couvert de fleurs de lys surmontées d'une couronne royale. Au cours de la révolution, les fleurs de lys furent grattées et remplacées par une ancre. La couronne fut sciée et remplacée par une conque marine. Au-dessus de l'entablement et en dessous de l'attique, entre les deux statues de Mars et de Minerve, se trouvait initialement une grande plaque de marbre noir sur laquelle était gravée en lettres dorées la phrase Louis XV, roi très chrétien, pour que rien ne pérît de la splendeur apportée par le grand roi Louis au port de Toulon, a rétabli cette porte principale de l'arsenal pour en décorer dignement ce lieu, en l'an 1738 en latin. Cette plaque fut détruite en 1792 et remplacée suivant la mouvance des régimes par arsenal de la marine impériale, royale ou nationale. Dans les années 1950 la porte de l'arsenal ne sert plus, le passage étant trop étroit. L’accès à la base navale se fait par une nouvelle entrée percée dans le mur à gauche de l’ancienne porte. En 1976, la porte est déplacée de 100 m et tournée de 90° pour en faire la devanture du nouveau musée de la Marine. La porte a été entièrement rénovée en 1983 et 1984 grâce à un financement du ministère des affaires culturelles, sous la conduite de M.Farnher, architecte en chef des monuments historiques, et de l'ingénieur en chef des travaux maritimes Ravoisé. Elle a été restituée, à quelques détails près, dans son état initial de 1738, en utilisant des matériaux nouveaux tels que des résines synthétiques. La plaque de marbre a retrouvé sa place.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1738, daté par source

L’accès au musée national de la Marine se fait par l’ancienne porte de l’arsenal. L’ouverture à plein cintre de cette porte monumentale est encadrée par quatre colonnes d’ordre dorique, posées sur deux stylobates de part et d’autre de la porte. L’entrecolonnement est décoré de quatre panneaux en bas-relief. Les colonnes supportent un entablement composé d’architrave, frise, corniche et attique. Des statues des déesses de Mars et de Minerve décorent l’entablement de part et d’autre d’une plaque en marbre située au-dessus de la porte. Les dimensions de la porte sont importantes : 13,50 m de hauteur par 11,50 m de largeur, avec une baie de plein cintre à 6 m au-dessus du sol sur 3 m de large. Au-dessus de l'entablement, deux statues en pierre de Calissane d'environ 2,20 m de hauteur sont disposées. Celle de droite, attribuée à Maucord, représente Minerve dont la poitrine est ornée d'une tête de Méduse et qui tient dans sa main droite un miroir. La statue de gauche, attribuée à Verdiguier, symbolise Mars. Les bas-reliefs des entrecolonnements sont eux aussi attribués à Verdiguier. Les deux petits angelots couronnant l'attique et qui soutiennent pour l'un un faisceau de palmes, pour l'autre un faisceau de lauriers avec divers emblèmes, sont de Hubac. Au-dessus de l'attique repose actuellement un écusson sur des canons flanqués de drapeaux. L'édifice a été rénové avec des matériaux nouveaux tels que des résines synthétiques.

Murs béton
maçonnerie
Typologies bâtiment lié à l'activité portuaire
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété de l'Etat, propriété de l’État ; affecté au ministère chargé de la défense ; affecté à Marine Nationale ; ouvert au public
Protections classé MH partiellement, 1910/05/04
Précisions sur la protection

L'ancienne porte de l'Arsenal, remontée au musée ; Atlas des paysages : Rades de Toulon

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.