Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à farine

Dossier IA04001489 inclus dans écart de Rouaine réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées réservoir
Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Hydrographies la Galange dérivation de la
Adresse Commune : Annot
Lieu-dit : Rouaine
Cadastre : 1830 D 1056 ; 2008 D 651

Le moulin est figuré sur le plan cadastral de 1830 avec le même plan au sol qu'aujourd'hui. La réserve aménagée dans l'usure de la roche à la sortie de la chambre de la roue peut laisser penser que ce moulin est médiéval. Une date portée 1848 laisse imaginer d'importants travaux à cette date.

Période(s) Principale : Moyen Age , (?)
Secondaire : 2e quart 19e siècle , porte la date
Dates 1848, porte la date

Le moulin se trouve en contrebas du hameau de Rouaine, sur une dérivation de la Galange qui mesure environ 800 m de long. Il est situé dans une zone en forte pente, et la moitié de l'élévation principale, orientée vers le sud-ouest, ne sert qu'à rattraper cette déclivité. Aussi la chambre de la roue donne-t-elle naissance à une véritable cascade qui a creusé dans la roche, au pied du moulin, un bassin circulaire d'environ 6 m de diamètre, fermé par un talus maçonné. Deux canaux d'arrosage sont dérivés sur le canal du moulin. Le premier juste avant le réservoir-colonne et le second, vraisemblablement au niveau de la roue, même si l'amas de terre qui se trouve aujourd'hui dans la chambre empêche d'être catégorique. Le réservoir-colonne a environ 5,5 m de profondeur et 4 m de diamètre extérieur. Il actionnait une roue horizontale en bois qui est à l'état de vestige. Sur les 9 m de l'élévation totale, seuls 2 étaient utilisés par la pièce où se trouvaient les mécanismes et dont le toit à un pan est couvert de tuiles creuses. On y accède par une porte dont l'encadrement, en pierre de taille, dessine un arc à peu près plein-cintre. Sur une de ses pierres se trouve la date portée. Le chemin qui mène à cette porte est soutenu par un mur de 3 m de hauteur. Une trace de collage très nette montre que le moulin a été agrandi ou consolidé sur son élévation nord-ouest. En façade, l'arc de la chambre de la roue aligne deux rangs de claveaux en tuf.

Murs calcaire moellon
tuf moellon
grès moellon
Toit tuile creuse
Couvertures toit à un pan
Énergies énergie hydraulique

moulins à farine

nombre de roues 1
sens de la roue horizontale
matériaux de la roue bois
diamètre de la roue sans objet
type de meules NSP (dans coffrage)
présence d'un four non
présence d'une cuve de charge oui
présence d'un resevroir CN non
présence d'une cuve de charge CN oui
position sur le canal d'amenée CN unique
longueur du canal d'amenée en dizaine de mètres CN 40
distance séparant le moulin et le bourg dont il dépend en dizaine de mètres CN 10
orientation du bâtiment CN parallèle
plan du bâtiment CN rectangulaire
date de réalisation du cadastre napoléonien 1830
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Planche 194-17.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud