Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à farine

Dossier RA04000042 réalisé en 2016

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • réservoir

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées réservoir
Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Hydrographies Esteron l'
Adresse Commune : Soleilhas
Lieu-dit : le Moulin
Cadastre : 1834 D1 151 ; 2016 OD 258

Ce moulin est figuré sur le plan cadastral de 1834, sans le réservoir cylindrique et sans la partie est du corps de bâtiment. Le 19 juillet 1882, le préfet autorise Irénée Bauchière, propriétaire à Soleilhas, "... à dériver les eaux du ravin des Fontanis dans la commune de Soleilhas, pour la mise en jeu du moulin à farine qu'il se propose de construire sur la rive droite du torrent de l'Esteron, dans sa propriété portant le No 382 de la section D de la dite commune. La prise d'eau de cette dérivation sera établie en face du milieu de la parcelle cadastrale No 435 située sur la rive gauche du ravin de Fontanis, soit à cent trente mètres (130m) en amont de l'usine projetée". Le 14 décembre 1938, l'adjoint technique Blanc fait un rapport sur le projet de captage de la source des Combes. Il mentionne que le moulin à farine ne fonctionne plus depuis de nombreuses années.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

Le moulin est ruiné. On distingue encore le plan au sol en "L". La digue du long réservoir est encore parfaitement en place.

moulins à farine

nombre de roues 1
sens de la roue horizontale
matériaux de la roue sans objet
diamètre de la roue non applicable
type de meules meule composite
présence d'un four non
présence d'une cuve de charge non
présence d'un resevroir CN oui
présence d'une cuve de charge CN non
position sur le canal d'amenée CN unique
longueur du canal d'amenée en dizaine de mètres CN 65
distance séparant le moulin et le bourg dont il dépend en dizaine de mètres CN 210
orientation du bâtiment CN parallèle
plan du bâtiment CN complexe
date de réalisation du cadastre napoléonien 1834

Ce moulin est remarquable par sa situation en contre-bas du col de Saint-Barnabé et en amont de la pente qui a nécessité une alimentation en eau originale. La qualité, la rareté et le bon état de conservation de son mécanisme et de ses machines sont également à souligner : roue hydraulique horizontale à pales monoxyles, couvre-meule, trémie, glutoir et tamis, qui sont presque exclusivement en bois chevillé.

Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bastide des Coulettes. Estime du bâtiment, écurie et grenier à foin, moulin à bled et chapeles. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 65.

    Sol du moulin à bled contenant six cannes et demy qu'avons estimé à 420 livres.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud