Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à farine, puis usine textile dite draperie Roux, actuellement maison

Dossier IA04000797 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations draperie Roux
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations moulin à farine, usine textile
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Hydrographies Lance la
Adresse Commune : Colmars
Lieu-dit : le Moulin
Cadastre : 1827 C 47, 50 ; 1983 AB 282, 289

Il est difficile de préciser l'origine de ce moulin. Il existe déjà en 1690, avec la même implantation au sol, au moment où sont réalisés les plans des nouvelles fortifications de Colmars. Au milieu du 19e siècle, son propriétaire, Jean-Baptiste Roux, y installe une draperie. Cette transformation est probablement intervenue en 1864 puisque les matrices cadastrales mentionnent le bâtiment comme construction nouvelle cette année-là. Il s'est alors agi de rajouter des étages à la construction existante dont le plan au sol, lui, n'a pas évolué. Dès 1875, Jean Honoré Roux fait construire à proximité immédiate un nouveau bâtiment pour abriter son activité. Son descendant fermera l'usine en 1926. Le nouveau bâtiment sera alors transformé en maison. En 2008, sa façade méridionale fut percée pour permettre la construction d'une avancée largement ouverte sur l'extérieur. Quant à l'ancien, il sert d'entrepôt et son intérieur a été récemment et largement consolidé. Sa toiture atypique (toit à longs pans à faîtage courbe et à égout retroussé) a été entièrement refaite, plus ou moins à l'identique, en 2006, par l'entreprise Richard Vesco.£La draperie Roux ne fut jamais très importante : cinq hommes et quatre femmes y travaillaient en 1872.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

L'ancien bâtiment présente un plan curieux, presque rectangulaire, mais sa façade méridionale est curviligne. Il est aujourd'hui doté de deux étages carrés et couvert d'un toit encore plus étrange, à deux pans, égouts retroussés et faîtage curviligne lui aussi, couvert de tuiles en écaille. L'intérieur montre de nombreuses traces de reprises de maçonnerie récente, avec de larges parties élevées en parpaing de ciment. On peut observer en façade une de baie à demi murée dans laquelle a été aménagé un rucher dont on ne voit que la fente horizontale de l'ouverture. Cet ancien moulin est situé en limite d'un espace plan et au pied d'un relief marqué. La roue hydraulique était située à l'intérieur, à son extrémité ouest. L'extension du 19e siècle a été totalement transformée. C'est aujourd'hui une maison imposante à un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un étage de combles. L'élévation sud-est abrite un rucher dont on ne voit qu'une petite fente sous un des deux oculi.

Murs calcaire
moellon
Toit tuile en écaille
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
États conservations établissement industriel désaffecté, remanié

moulins à farine

nombre de roues sans objet
sens de la roue sans objet
matériaux de la roue sans objet
diamètre de la roue sans objet
type de meules sans objet
présence d'un four sans objet
présence d'une cuve de charge sans objet
présence d'un resevroir CN non
présence d'une cuve de charge CN non
position sur le canal d'amenée CN 1ère place
longueur du canal d'amenée en dizaine de mètres CN 40
distance séparant le moulin et le bourg dont il dépend en dizaine de mètres CN 28
orientation du bâtiment CN parallèle
plan du bâtiment CN complexe
date de réalisation du cadastre napoléonien 1827
Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier sur la draperie Roux, Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 945.

Documents figurés
  • Niquet, Antoine. Plan de la ville de Colmars et des ouvrages à y faire pour la fortifier [vue détaillée des moulins] / Dessin à l'encre sur papier, 1690. Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie. Dépôt des fortifications, Colmars, article 8, section 1, carton 1, pièce 1.

  • Duplessy. Plan de la ville et forts de Colmars [vue détaillée des moulins sur le Roch]. / Dessin à l'encre sur papier, 1695. Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie. Dépôt des fortifications, Colmars, article 8, section 1, carton 1, pièce 1/5.

  • VAUBAN, Sébastien Le Prestre de, Plan de la ville et des forts de Colmars [vue détaillée des moulins] / Dessin à l'encre sur papier, 1700. Service historique de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie. Dépôt des fortifications, Colmars, article 8, section 1, carton 1, pièce 6, feuille 1.

  • Réglement d'eau des usines mises en jeu par les eaux du torrent de la Lence à [en bas à droite, détail de la fabrique de draps et d'un moulin] /Dessin à l'encre sur papier signé Tourniaire, 9 juillet 1864, Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 945.

Bibliographie
  • MISTRAL, Mireille, L'industrie drapière dans la vallée du Verdon - Nice : Don Bosco imprimeur, 1951, 236 p. Cet ouvrage est la publication de la thèse de Mireille Mistral.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud