Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à farine et à huile dit le moulin rouge, puis usine de chaudronnerie, actuellement logement et atelier de menuiserie

Dossier IA06002444 réalisé en 2011

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bief de dérivation
    • atelier de fabrication

Dossiers de synthèse

Précision dénomination atelier de menuisier
Appellations le moulin rouge
Destinations logement, atelier
Parties constituantes non étudiées bief de dérivation, atelier de fabrication
Dénominations moulin à farine, moulin à huile, usine de chaudronnerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Hydrographies Foux la
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier de Font Laugière
Adresse : 15 avenue Font-Laugière
Cadastre : 1809 E 264 à 266, 268 à 271 ; 2006 BI 128, 129

Cet établissement est resté aux mains de la famille Bain durant tout le 18e siècle. Il comprenait alors un moulin à huile et deux moulins à farine. En 1808, ce site dit du Moulin Rouge est repris par Joseph Périé et son beau-père Augustin Griffony. Il change ensuite plusieurs fois de propriétaires. Au milieu du 19e siècle, un immeuble de quatre étages est construit face au bâtiment du moulin. Ces travaux entraînent la suppression d'une partie du moulin. Celui-ci n'est plus en activité à partir du dernier quart du 19e siècle. Le site est repris (sans doute à la fin des années 1890) par la société Tournaire Frères qui le transforme en chaudronnerie. L'atelier principal de cette usine est installé dans le soubassement de l'immeuble de quatre étages. Dans le bâtiment ayant abrité le moulin est installée une forge fonctionnant avec une turbine hydraulique. Le bief de dérivation de l'ancien moulin sert à actionner cette turbine. L'immeuble est démoli peu après. Il est remplacé par un atelier en shed. Un autre atelier de ce type est aménagé après la Seconde Guerre mondiale dans le jardin, au nord de la propriété. Les deux sheds servent aujourd'hui d'ateliers de menuiserie (l'un pour le bois, l'autre pour l'aluminium). Une maison qui occupe approximativement la même place que le bâtiment du moulin sert de logement.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

Selon un plan de la fin du 19e siècle, le moulin se situait dans un bâtiment de deux étages et comprenait deux roues verticales. Le vallon de la Tierçade longeait l'arrière de l'établissement. Le canal de fuite du moulin s'y déversait. La roue hydraulique la plus en amont (au nord-ouest), parallèle à la pente, actionnait les broyeurs d'une ressence occupant la partie supérieure du bâtiment. Cet étage abritait également une salle de stockage de l'huile, un logement et deux salles servant à entreposer les olives. En dessous de ces deux salles se trouvait le moulin à huile.

Murs enduit
moellon
Toit tuile creuse (?)
Couvertures toit à longs pans
shed
Énergies énergie hydraulique
roue hydraulique verticale
turbine hydraulique
États conservations établissement industriel désaffecté, détruit

non visité

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre de l’année 1714 (1). [Commune de Grasse]. Archives communales, Grasse : CC57.

    Fol. 124 : cote de Leger Bain - Moulin à blé et à huile à Font-Laugière.
  • Cadastre de la commune de Grasse 1720 [1]. Archives communales, Grasse : CC59.

    Fol. 245 : cote de Marc Antoine Bain - Moulin à blé et à huile à Font-Laugière . Archives communales, Grasse : CC 59
  • Cadastre de l’année 1739 [ 1 - commune de Grasse]. Archives communales, Grasse : CC65.

    Fol. 545 : cote de Leger Bain - Moulin à huile et 2 à blé et jardin attenant au quartier des moulins .
  • Cadastre de l’année 1750, commune de Grasse [1]. Archives communales, Grasse : CC73.

    Fol. 179 : Cote de Leger Bain - Moulin à huile et 2 à blé et jardin attenant au quartier des moulins. Fol. 174 : cote de Marc Antoine Bain - Moulin à huile et à blé et jardin attenant au quartier des moulins - Tiré en 1750 du fol. 178.
  • Cadastre de la commune de Grasse de 1757 [4- vers 1769]. Archives communales, Grasse : CC83.

    Fol. 105 : cote de Marc Antoine Bain - Moulin à huile et 2 à blé et jardin arrosable au quartier des moulins.
  • Acte de vente. n°173. 10/10/1867. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 076/507.

    Paul Giraud vend à Jean Chauve : un immeuble connu sous le nom du Moulin-Rouge, comprenant un moulin à huile, à farine et une ressence, avec un terrain au devant, un terrain avec réservoir de fortune, une fontaine et toutes dépendances au quartier Font-Laugière.
  • Transcription hypothécaire n°45. 13/12/1899. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/885.

    Transcription d'un acte de vente (21/11/1899, m° Artur) par lequel Marie Josephine Ricord vend à Gustave Tournaire : Un grand immeuble dit Moulin Rouge au quartier Font Laugière, ensemble hangar, attenances et dépendances.
  • Transcription hypothécaire n°67. 15/06/1928. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/1840.

    Transcription d'un acte (01 et 08/05/1928, m° Seassal) par lequel la société Tournaire récupère : Un immeuble à usage d'usine avec force hydraulique.
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Grasse, 1810/ Plan à l'encre sur papier par Bonafoux, 1810. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 25 Fi 069/1.

    Section E, parcelles 264 à 266, 268 à 271. Echelle d'origine 1/1250e.
  • Plan cadastral de la commune de Grasse, 1810/ Plan à l'encre sur papier par Bonafoux, 1810. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 25 Fi 069/1.

    Section E, parcelles 264 à 266, 268 à 271. Echelle d'origine 1/1250e.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Benalloul Gabriel