Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à farine, à huile et à ressence, actuellement logement

Dossier IA06001669 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination moulin à ressence
Destinations logement
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations moulin à farine, moulin à huile
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Hydrographies la Foux la Tierçade
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier des Moulins
Adresse : 15 chemin de la Madeleine supérieure
Cadastre : 1809 A5 114 à 119 ; 2006 BK 19

En 1714, ce moulin à blé et à huile, avec jardins, orangers et herbes potagères, appartient à Antoine Cresp, seigneur de Saint-Césaire. L'établissement, mû par la force hydraulique, est vendu en 1744 à Henry Pons, marchand. A la fin du 18e siècle, le site comprend également une jarrerie (salle de stockage de l'huile) et sert probablement à broyer les feuilles de myrte employées pour la tannerie. L'établissement entretient également un lien avec la parfumerie puisque le jardin est complanté de 1550 pieds de jasmin d'Espagne et de 200 pieds de jasmin sauvage. Un bail de location de 1775 indique que les broyeurs des moulins et les pressoirs à olives sont usés et doivent être changés. Cette modernisation nécessaire ne conduit pas à modifier le bâtiment qui abrite les moulins à huile et à farine. Au cours du 19e siècle les transformations notables sont : la suppression du moulin à blé en 1819 et la construction de la ressence en 1855, à proximité du bâtiment principal. En 1862, Marie Pons vend le moulin à Antoine Girard, qui le cède à son tour, en 1874, à un autre fabricant d'huile. Vers 1892, un pont est établi sur le vallon qui borde le bas du terrain. Le moulin cesse son activité après la Seconde Guerre mondiale. Le canal d'amenée alimentant le site a été détruit à la fin des années 1970 et le canal de fuite a été comblé (source orale). L'ensemble a été converti en logements.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Dates 1855, daté par source

L'ancien moulin à huile se trouve au rez-de-chaussée d'un immeuble rectangulaire de 3 étages. Le bâtiment de la ressence (dont les installations ont été supprimées) se trouve à proximité de ce corps principal. Le canal d'amenée d'eau a été comblé et n'est plus visible. D'une manière générale, ce site a été coupé de tout le système hydraulique qui le traversait ou qui l'environnait. Cependant, la position de la chambre hydraulique de l'ancienne roue verticale, perpendiculaire à la pente du terrain, indique que l'eau arrivant de l'est, pénétrait dans le moulin par la face nord. Ce bâtiment d'eau ayant abrité une roue, à l'ouest du rez-de-chaussée, s'ouvre aujourd'hui sur la salle de broyage et de pressurage de forme rectangulaire. Elle comprend deux broyeurs à meules et deux presses en très bon état de conservation. Deux arcs-doubleaux placés dans le sens de la largeur de la pièce rythment l'espace. L'ensemble, chambre hydraulique et broyeurs à meules, sont logées entre le mur du fond et le premier arc. Les deux presses occupent la partie centrale entre les deux arcs, contre le mur nord. Le mur sud est largement percé de baies. À l'est, la troisième partie de la salle donne accès à l'escalier descendant aux caves. Celles-ci sont aérées par des soupiraux. Les nombreuses modifications intervenues dans le bâtiment ne permettent pas de déterminer leur objet ni leur connexion avec l'ancien système hydraulique, d'évacuation ou de décantation. Enfin, une salle voûtée en pierre longe le rez-de-chaussée au nord. On y pénètre, à l'extérieur, par le mur pignon est de l'immeuble. L'ancienne attribution de cette salle reste méconnue.

Murs enduit
moellon
Toit tuile creuse
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
roue hydraulique verticale
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré, remanié

étages non visités dans l'enquête

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Arrentement du moulin à huile et à farine au quartier des Paraires.

    fol. 349 : Marie Pons arrente à Louis Bruery et Elzear Doussan : le moulin à huile et à farine au quartier des Paraires

    Transcription partielle du rapport descriptif du moulin : "Comme soit que demoiselle Marie Pons fille unique seule héritière de feu s. Henri Pons négociant de cette ville de Grasse, assistée de François Pons son grand oncle et son curateur auroit donné à bail à titre de ferme à Louis Bruery, Louis Elzear Doussan, et François Chauve, de la même ville, les moulins à huile et à farine bâtiment et dépendances, qu’elle a et possède sur le territoire du dit Grasse quartier des moulins, pour le tems de quatre années à commencer le 29.09.1781 et finir à pareil pour le jour après le dit terme, sous la condition entr’autre qu’il seroit fait l’expression mention et énumération de tous les effets, attraits et ustensiles des dits moulins, de même que de leur état et qualité pour le tout être, par les dits fermiers, rendu dans le même état à la fin de leur bail, attendu qu’ils sont chargés de l’entretien d’iceux à l’exception du l’emplacement des bains, meules et rouets. A cet effet la dite Delle Pons propriétaire et les dits S. Bruery, Doussan et Chauve fermiers auroient amiablement convenu de nous François Curel et Jean Maubert Maître Charpentier du dit Grasse pour procéder à la visite et description des dits moulins ; engins, attraits et ustensiles d’iceux. Et tout en dresser rapport pour servir à ce que de raison. En exécution de quoi les dites parties nous auroient verbalement requis de nous porter le 26.10., lors prochain à 8 heures du matin, aux moulins dont il s’agit pour y procéder au fait de notre commission tant le dit jour et heure […] Nous serions portés aux moulins dont s’agit situés au quartier des moulins où nous avons trouvé la dite d. Pons propriétaire assistée du s. François Pons son grand oncle et son curateur, et les dits s. Bruery, Doussan et Chauve fermiers […] Nous aurions commencé par visiter le moulin à farine. Et étant descendus à la voute appelée vulgairement [larcé ?], nous aurions trouvé que le canon portant l’eau au rouet est à 2/3 usé, et qu’il est garni de cinq cercles de fer qui peuvent encore servir de même que sa serrure. Que le rouet quoique vieux peut également servir. Que la quenouille est fort usée de même que les 5 cercles de fer dont elle est garnie. Que les mouscourons et laloubette, qui sont en bronze peuvent encore servir. Que le padelas est bon ; et l’aiguille hors d’état. Cela fait, nous serions remontés à l’emplacement du dit moulin à farine et suivant la vérification par nous faite, nous aurions trouvé [...]

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre de l’année 1714 (1). [Commune de Grasse]. Archives communales, Grasse : CC57.

    Fol. 177 : cote d'Antoine Cresp Moulin à blé et à huile et jardin orangers et potagers aux Paraires.
  • Cadastre de la commune de Grasse 1720 [2]. Archives communales, Grasse : CC60.

    Fol. 1364 : cote d'Antoine Cresp Moulin à blé et à huile et jardin en jardins orangers et potagers attenants aux Paraires.
  • Cadastre de l’année 1739 [ 2 - commune de Grasse]. Archives communales, Grasse : CC66.

    fol. 1363 : cote d'Antoine Cresp Moulin à blé et à huile au quartier des Capucins
  • Cadastre de l’année 1750, commune de Grasse [5]. Archives communales, Grasse : CC77.

    Fol. 1471 : entrée en 1750 à la cote d'Henry Pons Moulin à blé et à huile au quartier des Capucins Tiré du fol. 416. Fol. 416 : cote d'Antoine Cresp Moulin à blé et à huile au quartier des Capucins.
  • Cadastre de l’année 1750, commune de Grasse [2]. Archives communales, Grasse : CC74.

    Fol. 416 : cote d'Antoine Cresp Moulin à blé et à huile au quartier des Capucins.
  • Acte de vente. 31/08/1750. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice.

    Acquisition par Henry Pons d'un moulin à huile et à blé au quartier des Capucins.
  • Cadastre de la commune de Grasse 1750 [8]. Vers 1766. Archives communales, Grasse : CC87.

    Fol. 1432 : compte d'Henry Pons Moulin à huile et à blé, patec et jardin arrosable aux Paroirs.
  • Acte de vente. 14/09/1744. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 076/373.

    François Cresp vend à Henri Pons les deux moulins à blé et à huile qu'il possède au quartier des Paroirs.
  • Acte de vente, n° 214. 12/09/1862. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 079/635.

    Fol. 325 : Antoine Girard achète un moulin à huile et à ressence avec les bâtisses, greniers, jarreries, locaux et terrain (jardin et olivette), matériel, jarres et ustensiles.
  • Transcription hypothécaire n°25 et 26. 19/08/1874. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/401.

    Transcription de l'acte de vente du 01/08/1874 passé devant maître Chauvin entre Antoine Girard et Jean Maubert : un moulin à huile et ressence, mis en mouvement par les eaux de la Foux et de Rioublanquet, avec les bâtisses, greniers, jarreries, locaux accessoires, jardin arrosable, matériel, jarres, ustensiles attachés à l'usine au quartier des Paroirs
  • Arrentement. 28/09/1775. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 078/57.

    Fol. 255 : Marie Pons arrente à Jean Maillan : 2 moulins, l'un à blé et l'autre à huile, bâtiment, jarreries, magasin pour feuilles de myrte, olivette, jardin qui est au-devant du bâtiment.
  • Arrentement. 20/11/1781. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 076/227.

    Fol. 349 : Marie Pons arrente à Louis Bruery et Elzear Doussan : le moulin à huile et à farine au quartier des Paraires. [cf. annexes]
  • Transcription hypothécaire n°31. 04/07/1892. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/736.

    Transcription d'un acte de vente devant maître Bertrand, par lequel Marie Roustan, veuve Maubert acquiert le droit d'établir un pont
  • Transcription hypothécaire n°11. 27/11/1940. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/2475.

    Transcription d'un acte de vente devant maître Crépeaux, entre Jean Hippolyth Lincoln et Emile Fratini : un moulin à huile et à ressence, mis en mouvement par les eaux de la Foux et de Rioublanquet
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Grasse, 1810/ Plan à l'encre sur papier par Bonafoux, 1810. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 25 Fi 069/1.

    Section A5, parcelles 114 à 119. Echelle d'origine 1/2500e.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Ville d'art et d'histoire, Grasse - Benalloul Gabriel