Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

monument commémoratif à Isidore et Albert Blanc

Dossier IA04001923 réalisé en 2010

Fiche

Précision dénomination monument commémoratif
Appellations monument commémoratif à Isidore et Albert Blanc
Dénominations monument
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Rougon
Lieu-dit : les Lauves
Cadastre : 1995 B7 non cadastré

Ce monument à Isidore Blanc fut inauguré le 5 septembre 1936, « après une réception donnée à Castellane par les représentant du Syndicat d'initiative de cette ville, en présence du préfet des Basses-Alpes, des sénateurs, conseillers généraux, maires des communes de la région et des représentant de la direction du Touring Club ». Après l'inauguration, une nouvelle réception eu lieu à La-Palud-sur-Verdon puis un banquet à Moustiers. Le médaillon est signé T. Meirun et est daté 1937. Après le décès de son fils Albert Blanc en 1952, deux plaques de marbre furent ajoutées.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1936, daté par source, porte la date
1937, porte la date

Ce monument se trouve à proximité du Point Sublime. Il est construit en moellons calcaires, avec un arc plein-cintre en pierre de taille. La partie centrale est en béton brut peint en rouge, avec deux colonnettes lissées également en béton. Un médaillon en bronze (?) est accompagné des dates 9-3-1873 et 9-3-1933. Il mesure 48 cm de diamètre. Deux plaques en marbre blanc sont vissées dessous. L'une porte l'inscription : « A LA MEMOIRE DE ISIDORE BLANC 1873-1932 (sic) PROMOTEUR DU TOURISME DANS LE VERDON PREMIERE EXPLORATION COMPLETE EN AOUT 1905 ». L'autre indique : « A ALBERT BLANC CONTINUATEUR DE L'OEUVRE DE PROPAGANDE DE SON PERE 1905-1952 ».

Murs calcaire
béton
bronze
pierre de taille
Techniques sculpture
Représentations portrait homme en buste
Précision représentations

Le médaillon représente le profil d'Isidore Blanc.

Mesures l : 260.0
la : 90.0
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Notice sur Isidore Blanc

    Isidore Blanc, issu d'une famille de Rougon, fut l'instituteur du village de la fin du 19e siècle aux années 1930. Passionné par les gorges du Verdon, et par sa région en général, il en fut un fervent défenseur et contribua largement à les faire connaître au public. Avec trois autres habitants de Rougon, il accompagna et guida Edouard-Alfred Martel lors de l'exploration par le fond des 21 km du canyon, effectuée du 11 au 14 août 1905, et lors de celle d'août 1906. Egalement poète et photographe, il fit éditer de nombreuses cartes postales de Rougon et des alentours. Dans les années 1910-1920, il organisait les excursions pour les alpinistes désireux de parcourir le fond du canyon. Il est décédé en 1933, à la suite d'un accident de motocyclette, à l'âge de 60 ans.

    Isidore Blanc a été le pionnier du développement touristique dans les gorges du Verdon.

Références documentaires

Documents figurés
  • Au Point Sublime, le monument à Isidore Blanc. / Carte postale, années 1930. Collection particulière

Bibliographie
  • Collomp, Alain. La découverte des gorges du Verdon. Histoire du tourisme et des travaux hydrauliques. - Aix-en-Provence : Edisud, 2002, 127 p. : ill.

    p. 112 : inauguration du monument, le 5 septembre 1936.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï