Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IA04001924 réalisé en 2010

Fiche

Appellations monument aux morts de la guerre de 1914-1918
Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Rougon
Adresse : place dite La Terrasse
Cadastre : 1995 B6 non cadastré

Le 30 mai 1921, le président de la République signe un décret pour l'érection d'un monument aux morts à Rougon. Dans une délibération du conseil en date du 25 juillet 1921, il est décidé de traiter « de gré à gré avec M. Moussu, père et fils, tailleurs de pierre à Riez, aux fins de commander un monument commémoratif pour les morts de la Grande Guerre ». Le jour même, le traité de gré à gré est passé entre la commune et ces tailleurs de pierre. Il est convenu que ces derniers construiront « un monument commémoratif aux morts de la Grande Guerre, conforme au modèle fourni par la Commune » . Le monument mesurera 2 mètres à la base, y compris les piliers, pour une hauteur d'environ 3 mètres. Le décor est précisé, avec le dessin de la palme, de la croix de guerre et de la couronne mortuaire (la sculpture projetée au sommet du monument est en revanche différente de celle qui sera réalisée). Le prix du monument est de 3 000 francs, celui du transport de 100 francs et le coût de la mise en place est de 120 francs. Le tout pour un total de 3 220 francs. Le mandat de paiement est daté du 23 octobre 1921.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1921, daté par source
Auteur(s) Auteur : Moussu Philippe,
Philippe Moussu

Tailleur de pierre à Riez.

Auteur du monument au morts de la commune de Rougon en 1921.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
tailleur de pierre, attribution par source

Ce monument aux morts se trouve à l'ouest du village, sur la place appelée « La Terrasse ». Il est constitué d'un gradin, d'un piédestal, d'un obélisque et d'une urne sommitale (monolithe) à décor en bas relief. Il est construit en pierre de taille calcaire bouchardée. Sur le piédestal, les noms des victimes sont gravés sur les faces latérales. Sur la face principale on lit l'inscription : « AUX ENFANTS DE ROUGON MORTS POUR LA FRANCE Et la postérité jusqu'à la fin des temps Redira vos grands noms ô sublimes titans ». Sur l'obélisque, on trouve un décor en réserve accompagné de l'inscription « GRANDE GUERRE 1914-1918 ». Le monument est entouré de quatre bornes en pierre de taille, reliées par une chaîne en fer forgé. L'ensemble est érigé dans un enclos entouré d'une grille en fer forgé, ouvrant côté sud par un petit portillon. On note la présence de deux vases en fonte moulée. Des rosiers sont plantés à l'intérieur de l'enclos.

Murs calcaire
pierre de taille
Techniques sculpture
Représentations palme croix couronne rose guirlande fleur
Précision représentations

Sur l'obélisque, on trouve une palme et une croix de guerre, ainsi qu'une couronne de roses en bas relief. L'urne est décorée de guirlandes de fleurs. Vases en fonte à décor floral.

Mesures l : 77.5
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de construction du monument aux morts de la commune de Rougon. Délibération du Conseil municipal, 25 juillet 1921 : Il est décidé de traiter « de gré à gré avec M. Moussu, père et fils, tailleurs de pierre à Riez, aux fins de commander un monument commémoratif pour les morts de la Grande Guerre. Décret du Président de la République pour l'érection d'un monument aux morts à Rougon, daté du 30 mai 1921. Traité de gré à gré, daté du 25 juillet 1921, entre la commune et MM Philippe Moussu, père et fils, tailleurs de pierre à Riez. Il est convenu que ces derniers construiront pour le compte de la commune « un monument commémoratif aux morts de la Grande Guerre, conforme au modèle fourni par la Commune. » Le prix est fixé à 3000 francs. Devis estimatif et descriptif, 12 janvier 1921. Mandat de paiement daté du 23 octobre 1921 émis par la Commune de Rougon à Philippe Moussu, tailleur de pierre à Riez, pour la construction du monument commémoratif aux morts de la Grande Guerre. Somme : 3000 francs. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 389

Documents figurés
  • Dessin en élévation du monument aux morts de la commune de Rougon. / Dessin à l'encre, non signé, par Moussu, tailleur de pierre à Riez, sd. (1921). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 389

    Le monument mesure 2 mètres à la base, y compris les piliers, pour une hauteur d'environ 3 mètres. Le décor est précisé, avec le dessin de la palme, de la croix de guerre et de la couronne mortuaire. La sculpture projetée au sommet du monument est en revanche différente de celle qui a été réalisée.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï