Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

mire dite pyramide de la Colle Saint-Michel

Dossier IA04000634 réalisé en 2006

Fiche

Appellations pyramide de la Colle Saint-Michel
Dénominations mire
Aire d'étude et canton voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
Adresse Commune : Thorame-Haute
Lieu-dit : près de la Colle-Saint-Michel
Cadastre : 2009 060H2 non cadastré ; domaine public

Le tunnel de la Colle Saint-Michel a été percé à partir de ses deux extrémités, les deux galeries devant se rejoindre sous la montagne, à 1 018 m d'altitude, ce qui constitue quasiment le point culminant de la ligne Nice-Digne. Pour garantir le bon alignement des deux galeries et l'exactitude de leur point de rencontre, d'importantes vérifications ont dû être mises en œœuvre. Il a fallu construire plusieurs points de visée, dont le principal est toujours visible au point le plus élevé de la montagne situé au droit du tunnel. On peut encore y voir une construction de quelques mètres de hauteur qui supportait l'instrumentation nécessaire. Comme de cette pyramide (qui servait aussi bien d'’observatoire que de mire) on ne peut voir l'entrée du souterrain ni du côté de Puget-Théniers ni de celui de Saint-André-les-Alpes, il a fallu construire de petites mires intermédiaires sur les montagnes qui font face aux deux têtes du tunnel. Les alignements étaient vérifiés régulièrement pendant le chantier, grâce à des miroirs de renvoi placés sur ces mires intermédiaires et c'est ainsi que les deux galeries se sont rencontrées exactement au point prévu. Cette pyramide a probablement été construite en 1893, au moment où était dressé le projet définitif du tunnel et les galeries de sondage creusées.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, daté par source

La mire, qui a une forme de pyramide tronquée, est situé à 1 537 m d’altitude et se trouve à un peu plus de 500 m au sud-est du hameau de la Colle Saint-Michel. Elle n'est pas implantée exactement au sommet de la montagne, mais à quelques mètres de là, dans une zone en légère pente, ce qui explique que sa face nord soit un peu plus haute que sa face sud. Au sol, sa section est un carré de 5 m de côté. Elle mesure 4 m de hauteur. Sur son sommet se trouve un petit édicule cubique d'un peu moins d'un mètre de côté. Il n'a pas été possible de retrouver des traces des mires intermédiaires.

Murs calcaire
moellon
Statut de la propriété propriété publique, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud