Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04002985 inclus dans village d'Annot réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Annot
Adresse : rue Capone , 2e maison
Cadastre : 1830 F 410, 412 ; 2009 F 386, 390

Cette maison occupe un des premiers emplacements bâtis d'Annot, au milieu du Moyen Age. Elle était à l'origine accolée à l'enceinte fortifiée, avant de fusionner avec celle qui se trouve immédiatement de l'autre côté de la muraille (parcelle 390).

L'élévation sur rue peut être datée du 16e ou du début du 17e siècle. Elle pourrait être le résultat d'un accroissement de la construction en direction de la rue Capone si on en juge par la différence, en rez-de-chaussée, entre la voûte qu'on observe à côté de la muraille et le plafond qui se trouve côté rue.

Le percement du mur a permis de dégager une importante place. La cage d'escalier qui devait se trouver en façade a été détruite (les petites baies servant à son éclairage ont été conservées). Ce franchissement du mur a déjà commencé en 1830. Les deux parcelles sont alors deux propriétés différentes appartenant pour la première (parcelle 386) à Jacques Rocas dit Saint-Benoît tandis que la seconde (parcelle 390) est la propriété de Jean Pons Roccas. Mais Jacques Roccas possède alors deux chambres de la parcelle 390.

Cette maison a bénéficié d'un autre accroissement. C'est d'elle que dépendent les deux petites pièces voûtées qui devaient être à l’origine une partie de l'hôtel de ville voisin.

Période(s) Principale : Milieu du Moyen Age, 16e siècle, 1er quart 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle
Dates

La maison d'origine compte un rez-de-chaussée, trois étages carrés et un étage de comble en retrait. Cette distribution ne correspond pas à la partie qui se trouve extra muros puisque la rue des Vallasses est plus basse que la rue Saint-Jean de près d'un étage. Les étages sont desservis par un escalier tournant. L'élévation sur rue n'est pas organisée en travées. En son milieu se trouve la rangée des fenêtres principales, flanquée côté porte de deux petites ouvertures qui servaient autrefois à l’éclairage de la cage d'escalier. On trouve également deux petites baies de l'autre côté, disposées sans symétrie. Celle du rez-de-chaussée est couverte d'un linteau chanfreiné orné d'un globe crucifère. L'avant-toit déborde du droit du mur grâce à deux rangs de génoise. Le toit à deux pans est couvert de tuiles creuses.

Murs grès moellon
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Couvrements
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune d'Annot, 1830. / Dessin à l'encre sur papier par Builly, géomètre du cadastre, 1830. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 008/1 à 105 Fi 008/16.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud