Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001581 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Saint-Benoît
Lieu-dit : Adresse : Grand Rue
Cadastre : 1830 D 42, 43, 44 ; 1990 D3 378

La maison est antérieure au cadastre de 1830 qui fait état de 3 parcelles séparées. Elles ont été fusionnées vraisemblablement à la fin du 19e siècle, occasionnant peut-être le nouveau décor d'enduit de la façade ouest.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle

Cette maison rectangulaire à 4 niveaux est localisée entre deux rues, dont la différence de niveau correspond à un dénivelé d’un étage. Elle se situe au début de la Grand Rue, en vis-à-vis avec un autre îlot de maisons. L’accès au logis se fait par la façade latérale orientée nord-ouest. Le pignon sud-est est orienté vers la place principale de l’église. L’accès se fait par une porte charretière, ouvrant sur l'étage de soubassement, totalement voûté en plein cintre, dont une grande partie des moellons visibles sont en grès. Cet espace a été scindé en deux parties, vraisemblablement depuis l’origine : l’espace principal, situé dans le prolongement de la porte charretière servant actuellement de remise et une pièce plus étroite perpendiculaire à l’espace principal. Selon les témoignages oraux ce niveau 1 aurait été une cave à vin. La partie logement, en rez-de-chaussée surélevé, était constituée à l'origine de deux pièces avec l'emplacement de la cheminée en biais. Il existait également un ancien évier en pierre qui a aujourd'hui disparu. L'alcôve est plus tardive. Elle se situe au fond de la pièce, à côté de l’escalier d’accès à l’étage. L’accès à l'étage carré se fait par un escalier tournant, occulté par une porte en bois. Ce niveau est occupé par deux pièces utilisées comme chambre. L'étage de comble est accessible par un escalier droit, depuis une des chambres. Il était utilisé comme séchoir à châtaignes, à noix et à maïs. La façade ouest présente des phases successives de mise en oeuvre de décor. Le premier décor observé présente des traces d'enduit jeté au balai, une chaîne d'angle en fausse pierre et les traces de badigeon blanc en partie supérieure (sous la génoise) ainsi que sous la porte. Ces bandeaux blancs sont délimités par un filet noir. Ce type d'enduit peut être daté du début du 19e siècle. Un nouveau décor a été apposé, sans doute à la fin du 19e siècle. Il s'agit d'une couche d'enduit fin lissé et d'un badigeon d'oxyde jaune, agrémenté d'un filet noir, avec un effet ombré porté sur les angles. Les chaînes d'angle, ainsi que les ouvertures sont reprises avec un décor de faux appareils.

Murs grès moellon enduit d'imitation
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à un pan
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit
Typologies A3 : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes
Précision représentations

La façade ouest de cette maison présente encore des phases successives de mise en oeuvre de décor. Le premier décor observé présente des traces d'enduit jeté au balai, une chaîne d'angle en fausse pierre et les traces de badigeon blanc en partie supérieure de la façade (sous la génoise) ainsi que sous la porte. Ces bandeaux blancs sont délimités par un filet noir. Ce type d'enduit peut être daté du début du 19e siècle. Un nouveau décor a été apposé sur la façade, sans doute à la fin du 19e siècle. Il s'agit d'une couche d'enduit fin lissé et d'un badigeon d'oxyde jaune, agrémenté d'un filet noir, avec un effet ombré porté sur les angles. Les chaînes d'angle, ainsi que les ouvertures sont reprises avec un décor de faux appareils.

Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Autric Françoise