Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001252 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Castellane
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 46 rue Nationale
Cadastre : 1834 Fu 260 ; 2008 AB 50

Une construction existait vraisemblablement à cet emplacement dès le 16e siècle. C'est dans son angle que fut construite, vers 1585, une des deux tours qui condamnaient le passage de l'actuelle rue nationale à l'actuelle place Marcel-Sauvaire. La maison qu'on peut voir aujourd'hui, et en particulier la porte piétonne, avec son vantail et son encadrement, fut construite au 17e siècle, au moment où les besoins de cette nouvelle fortification ne se faisaient plus sentir. En 1687, elle appartenait à Pierre Garsiny, lieutenant général, ce qui indique peut-être alors une fonction encore militaire pour cette construction qui commandait l'accès à la tour. Cette dernière fut conservée jusqu'au milieu du 19e siècle. Le décor soulignant le couvrement des baies de la façade principale est un ajout des dernières années du 20e siècle. Le vantail est vraisemblablement d'origine.

Période(s) Principale : 17e siècle

Cette maison comporte un rez-de-chaussée, trois étages carrés et un étage de comble en surcroît. Elle possède aussi des caves voûtées en fond de parcelle. Son plan est celui d'un quadrilatère sans aucune régularité (aucune des élévations n'est parallèle à une autre), l'angle sud-est, où se trouvait autrefois la tour, étant aigu. L'élévation sud comporte une baie fenière formant lucarne pendante. Le toit est à deux versants et son faîtage est incliné. La moitié basse de l'angle où se trouvait autrefois la tour est constituée d'une chaîne en pierre de taille. Les élévations est et sud se terminent par un triple rang de génoises. Malgré des transformations, on peut encore comprendre que la porte principale donnait sur un corridor traversant la maison et desservait l'escalier, situé en fond de parcelle, dans l'angle nord-ouest. L'escalier est rampe sur rampe. L'aménagement d'une boutique au rez-de-chaussée a conduit à un décloisonnement de cet espace. Seuls quatre piliers centraux matérialisent encore l'ancien corridor. La porte, remarquable, ne s'ouvre plus. La menuiserie, très dégradée en partie basse, est cintrée en partie haute. Elle comporte une porte-guichet formée de cinq panneaux cloutés dont un central où se trouve le heurtoir. Le reste second vantail se compose de trois panneaux dans la partie cintrée et d'un seul panneau dans la partie verticale. Deux alignements de têtes de clous losangées signalent les deux pentures.

Murs calcaire
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage en surcroît
Couvertures croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Techniques sculpture
Représentations pilastre ordre ionique denticule
Précision représentations

Le couvrement de la porte en plein cintre est inscrit dans une travée ionique et couronné d'une corniche à denticules.

Seule la boutique au rez-de-chaussée a pu être visitée lors de l'enquête.

Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Confession du nouveau cadastre et allivrement général des maisons et bastiment tant de la ville de [Castellane tant] bourg que hameau faict par nous Jean-Baptiste Bonnet d’Antrevaux et Honoré Brun, notaire de St Julien expert commis par déllibération du conseil de la communauté dud. Castellane... 1685 (propriétés bâties) et 1687 (propriétés non bâties). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 39-32.

Bibliographie
  • LAURENSI, Joseph. Histoire de Castellane ou Connaissance exacte des changements survenus à cette ville des différentes parties qui la composent des lieux qui en dépendent des évènements qui la concernent par rapport au gouvernement ecclésiastique et séculier avec une suite chronologique et historique des évêques de Senez, 1775. - Castellane : Gauthier Imprimeur, 1898 (première édition : 1775), 555 p. : notes.

    p. 278.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud