Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA84000563 réalisé en 1987

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

Maison construite en 1927 pour un éleveur de chevaux (renseignement donné par le propriétaire).

DESCRIPTION

Situation

La maison s'ouvre par un portail et un portillon sur la route des Courses où, légèrement en retrait, elle présente une façade antérieur est. Mitoyenne au nord, elle a deux façades latérales sud et ouest sur le jardin.

Composition d'ensemble

La maison proprement dite se compose d'un corps de bâtiment unique A, de forme rectangulaire. Une série de six box et de trois remises constituent deux autres corps de bâtiments B et C, d'un seul niveau chacun et adossés au mur de clôture sud du jardin.

Matériaux

- Maçonneries enduites.

- Sols : carrelages industriels polychromes.

- Cheminée de marbre rouge.- Escalier en plâtre et bois.

Structure

La maison, double en largeur et en profondeur, comprend deux étages carrés au-dessus d'un rez-de-chaussée constitué d'une seule grande pièce de faible hauteur, couverte de voûtes catalanes et à vocation de cave.

Contre la façade antérieure s'appuie un escalier de 8 marches qui donne accès au premier étage d'habitation. Entrée dans un vestibule Aa axé sur une cage d'escalier Ab, dont il est séparé par une menuise­rie. Escalier suspendu d'une volée tournant à droite autour d'un jour.

Aa est largement ouvert sur la pièce de séjour Ac.

En Ab, une porte communique avec la cuisine Ad qui s'ouvre sur la véranda et donne accès à la cave par une porte percée dans le mur sud. Dans l'angle nord-ouest de la pièce, accès à la souillarde qui contient l'évier et constitue un petit édicule en saillie sur la véranda, auquel correspond une latrine dans l'angle opposé.

La véranda construite au-dessus d'une serre a une entrée indépen­dante au terme d'un escalier de 9 marches.

Élévations

La façade antérieure est, enduite et à reliefs en pierre de taille, compte trois niveaux, le premier aveugle, les deux derniers séparés par un bandeau et couronnés par une corniche plate. Elle est à deux travées de baies rectangulaires ornées de cadres avec clés en pointe de diamant ; sous les fenêtres appuis moulurés.

Portail et portillon à fermeture métallique s'ouvrent entre deux piliers en pierre.

Couverture

Tuiles mécaniques.

Distribution intérieure

La maison comporte peu d'éléments de décor. Les sols sont revêtus d'un carrelage industriel à motifs géométriques rouges et noirs, et frises latérales. Séparation de Aa et Ab par une porte vitrée à cadre dormant et verres colorés. L'escalier au départ en volute est revêtu de tomettes avec nez-de-marche en bois ; sur le limon à la française, rampe en fer forgé à barreaux droits, dont le départ est surmonté d'une boule blanche. Dans le séjour Ac, cheminée de marbre rouge à rétrécissement ébrasé revêtu d'un carrelage blanc.

CONCLUSION

Maison modeste au parti traditionnel de deux étages d'habitation au­ dessus d'un étage de cave - ici en rez-de-chaussée - mais dont le plan s'écarte de la formule habituelle de la maison individuelle cavaillon­naise de cette époque, consistant en quatre pièces réparties autour d'un axe médian longitudinal.

Parties constituantes non étudiées remise, écurie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : 174 route des Courses
Cadastre : 1982 CE 23

Maison construite en 1927 pour un éleveur de chevaux (renseignement donné par le propriétaire).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par source
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison légèrement en retrait sur la route des Courses avec deux façades sur jardin ; un seul bâtiment de forme rectangulaire. Contre le mur mitoyen, une série de trois remises et de six box. Maison en maçonnerie enduite. La maison, double en largeur et en profondeur comprend deux étages carrés au-dessus d'un rez-de-chaussée constitué d'une seule grande pièce de faible hauteur, couverte de voûtes catalanes et à vocation de cave. Contre la façade antérieure s'appuie un escalier qui donne accès au premier étage d'habitation. Entrée à gauche donnant sur un vestibule axé sur la cage d'escalier (escalier suspendu d'une volée) ; deux pièces en profondeur, celle de l'arrière étant ouverte sur une véranda ; empiétant sur la véranda, une souillarde qui contient l'évier et des toilettes dans l'angle opposé. Cette véranda, construite au-dessus d'une serre, a une entrée indépendante par un escalier extérieur. La façade est en maçonnerie enduite à reliefs en pierre de taille et compte trois niveaux, le premier aveugle, les deux derniers séparés par un bandeau et couronnés par une corniche plate. Elle est à deux travées de baies rectangulaires ornés de cadres avec clés en pointe de diamant ; appuis moulurés sous les fenêtres.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
escalier hors-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Giraud Marie-Odile
Marie-Odile Giraud

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Marciano Florence