Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA84000494 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

Situation

Dans l'alignement est de la place aux Herbes, cette maison est de taille à peu près semblable à celle de la parcelle voisine 550.

Composition d'ensemble

Elle est de plan rectangulaire allongé et n'offre sur la rue qu'un petit côté.

Matériaux

Murs en moellons ou blocage enduit. Départ de l'escalier en calcaire coquillier jaune.

Structure

Le rez-de-chaussée est ouvert sur une profondeur d'environ deux mètres, la maison faisant partie de la série de constructions en ga­lerie, il est bâti sur une cave. Un plafond de bois a été construit au-dessus du deuxième étage, sous la charpente que l'on peut voir par une trappe.

Élévations extérieures

Le rez-de-chaussée est ouvert sur la galerie par une large vitrine. Sous la génoise est fixée une potence.

Couverture

Tuiles creuses sur une charpente en bois refaite récemment.

Distribution intérieure

- Rez-de-chaussée : réservé en une seule pièce au magasin de fleurs. L'escalier se trouve au fond de la parcelle, dans l'angle nord-est. Il descend en tournant vers la droite dans la cave. Les marches à l'ori­gine en pierre ont été cimentées. Sur le sol de la cave, on distingue une base polygonale en pierre, support du noyau initial de l'escalier.

- Du rez-de-chaussée aux premier et deuxième étages, l'escalier est en plâtre avec marches en carreaux de céramique. Chaque étage dispose, dans la longueur de deux pièces.

- Entre le premier et le deuxième étage apparaît dans le mur nord, contre l'escalier, un arc en plein-cintre muré et plâtré dont la tra­ce se retrouve - moins visible - à cette hauteur dans la maison voisine de la parcelle 550.

CONCLUSIONS

Il s'agit d'une maison construite sur une des plus étroites par­celles de la ville, visiblement de formation antérieure à 1832 (elle est identique sur le cadastre) dont l'organisation s'est faite en profondeur avec un escalier en fond de parcelle. L'escalier d'origine était certainement à vis sur un noyau de pierre calcaire jaune comme ceux qui ont subsisté ailleurs dans la ville. La présence entre les parcelles 549 et 550 d'un arc entre les étages ne s'explique pas en l'état actuel.

Cette maison illustre l'ensemble de ses voisines, approximative­ment de mêmes dimensions et de distribution comparable.

Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place aux Herbes
Cadastre : 1832 G1 557 ; 1982 CK 549

Maison construite sur une des plus étroites parcelles de la ville, visiblement antérieure à 1832. Son organisation s'est faite en profondeur avec un escalier en fond de parcelle. L'escalier d'origine était certainement à vis sur un noyau de pierre calcaire jaune comme ceux qui ont subsisté ailleurs dans la ville. Cette maison illustre l'ensemble de ses voisines, approximativement de mêmes dimensions et de distribution comparable.

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Cette maison se situe dans l'alignement de la place aux Herbes, qui présente une galerie à vocation commerciale au rez-de-chaussée : elle est ouverte sur une profondeur d'environ 2 m. La maison est de plan rectangulaire allongé et comprend une cave, un rez-de-chaussée et deux étages carrés. Le rez-de-chaussée est un commerce avec une large vitrine et une seule travée au-dessus ; bandeau plat servant d'appui sous la baie du premier étage. Le rez-de-chaussée comprend une seule pièce réservée au commerce ; l'escalier se trouve au fond de la parcelle, dans l'angle nord-est. Sur le sol de la cave on distingue une base polygonale en pierre, support du noyau initial de l'escalier. Chaque étage dispose de deux pièces dans la longueur. Entre le premier et le deuxième étage apparaît dans le mur nord contre l'escalier un arc plein-cintre muré et plâtré dont la trace se retrouve dans la maison de la parcelle adjacente ; sa présence ne s'explique pas en l'état actuel.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile creuse
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvrements voûte en berceau
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Destombes Florence - Marciano Florence