Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA84000578 réalisé en 1987

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

La maison fut construite en 1928 par Louis Dupuit, dont le monogramme figure sur la porte, propriétaire des caves Dupuit situées à proximité, avenue Yvon Dariès.

DESCRIPTION

Situation

Sur la parcelle 436 de l'îlot 3, section CE, la maison présente une façade antérieure nord-ouest sur l'avenue de Verdun. Mitoyenne sur ses deux faces latérales, elle donne à l'arrière sur un profond jardin d'agrément ouvrant au sud-est sur un jardin potager.

Composition d'ensemble

La maison est un corps de bâtiment unique de forme carrée. Elle est séparée du jardin par une terrasse partiellement aménagée en véranda Jardin ordonnancé avec allée de front s'ouvrant entre deux arbres et conduisant entre deux parterres à pans coupés opposés jusqu'à une allée transversale, au-delà de laquelle se trouve un parterre à quatre pans coupés. Tout autour, allées de côté bordées de plates-bandes.

Matériaux

- Maçonneries enduites.

- Escalier en plâtre et bois.

- Sols : mosaïques.

- Cheminées de marbre.

Structure

La maison se compose d'un étage carré au-dessus d'un rez-de-chaussée et d'un étage de cave. Elle est triple en largeur ; triple en profon­deur dans la partie comprenant la cage d'escalier, double dans l'au­tre.

La porte introduit à un vestibule Aa qu'une menuiserie sépare d'un second vestibule Ab, lequel ouvre par une porte sur la cage d'escalier Ac, transversalement axée.

Escalier suspendu à deux volées droites de 9 et 10 marches tournant à gauche autour d'un jour, précédées d'un degré en volute de 2 marches et d'un palier. Sous la première volée se trouve la porte de la cave.

Aa distribue les pièces Ad et Ae, prenant jour sur l'avenue, et qui ont un angle à pan coupé sur lequel s'appuie la cheminée. De Ab accès aux pièces Ag et Ah, et à la cuisine Af dans laquelle une porte ouvre sur la véranda. Sur la terrasse présence d'une latrine au nord-ouest ; un degré de 3 marches permet de descendre dans le jardin.

Élévations

Élévation antérieure nord-ouest

Façade antérieure nord-ouest, détail du cartouche de la porte d'entrée.Façade antérieure nord-ouest, détail du cartouche de la porte d'entrée.

Façade enduite avec reliefs en pierre de taille, à deux niveaux séparés par un cordon, couronnés par une corniche également moulurée, et à trois travées comprises entre des pilastres d'angle. Au centre, précédée d'un degré de quatre marches, la porte à chambranle mouluré et cadre à crossettes est surmontée d'un cartouche avec grappe de raisin et monogramme, en rappel de l'activité du propriétaire. Porte bâtarde à imposte en ferronnerie dont les vantaux sont ornés de pointes de diamant sur les panneaux inférieurs, de tables sur les panneaux supérieurs. De part et d'autre au premier niveau, fenêtres en anse de panier avec imposte en ferronnerie, appui mouluré et cadre à clé en pointe de diamant. Au deuxième niveau, fenêtres rectangulaire avec cadre mouluré à crossettes et clé ; appuis à motif de table sail­lante.

Couverture

- Comble non visité.

- Tuiles mécaniques.

Distribution intérieure

Seul le rez-de-chaussée a pu être visité. Le décor s'y trouve con­centré dans la partie antérieure où sont les pièces de réception.

Aa : sol en mosaïque dans les tons de rouge-orangé avec bordure végétale verte. Plinthe moulurée en faux-marbre rouge. Au plafond, moulure et rosace ovale. Porte de séparation avec Ab à cadre dormant et imposte à motif rayonnant.

Ad : plinthe en faux-marbre gris et rouge. Cheminée de marbre gris avec décor de marbre rouge : colonnes adossées aux piédroits, tables rectangulaires ornant le linteau. Plafond à moulure et rosace centrale.

Ae : sol en mosaïque et plinthe en faux marbre rouge. Cheminée de style Louis XV en marbre rouge avec coquille sur le manteau et consoles sur les piédroits. Plafond identique à celui de Ad.

Ac : escalier revêtu de tomettes avec nez-de-marche en bois ; limon à l'anglaise et rampe en fer forgé à barreaux droits avec main courante de bois ; une boule de verre surmonte le départ de la rampe.

CONCLUSION

Maison représentative des demeures bourgeoises construites à Cavaillon dans les années 1920 : de forme cubique avec disposition de quatre pièces par niveau autour d'une circulation médiane. La cage d'escalier à éclairage zénithal, transversalement axée, occupe une position cen­trale selon une formule courante depuis le XIXe siècle. A la simplicité du plan fait écho la clarté de l 'élévation antérieure, caractéristique du décor architectural de cette poque avec ses baies en anse de panier munies d'impostes en ferronnerie. Sur la terrasse arrière, la présence d'une latrine est également un élément courant, mais qui se trouve habituellement dans des maisons plus modestes. Le jardin avec ses dimensions relativement importantes et sa double fonction d'agrément et de potager ne s'explique que par la situation périphérique de la maison, en secteur d'urbanisation relativement récente.

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : 273 avenue de Verdun
Cadastre : 1982 CE 436

Maison construite en 1928 par Louis Dupuit, dont le monogramme figure sur la porte. Louis Dupuit était le propriétaire des caves Dupuit situées à proximité, avenue Yvon Dariès.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, daté par source
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Personnalité : Dupuit Louis, commanditaire, signature

La maison présente sa façade antérieure sur la rue et donne sur un profond jardin à l'arrière, en forme de T, la partie en renfoncement étant un potager, le reste un jardin d'agrément. La maison, en maçonnerie enduite, présente un plan carré, avec porte et couloir axial. L'escalier se trouve à droite, entre les deux pièces ; les deux pièces de droite sont en enfilade, celle sur la rue présentant dans un angle un pan coupé avec la cheminée. La terrasse arrière sur le jardin est partiellement transformée en véranda. Façade enduite avec reliefs en pierre de taille à deux niveaux séparés par un cordon, couronnés par une corniche moulurée et à trois travées comprises entre des pilastres d'angle. Au centre, précédée d'un degré de quatre marches, la porte à chambranle mouluré et cadre à crossettes est surmontée d'un cartouche. Au premier niveau, fenêtres en anse-de-panier avec imposte en ferronnerie ; au premier étage, fenêtres rectangulaires à crossette et clé, appuis à motif de table saillante. Présence de mosaïque au rez-de-chaussée. Jardin ordonnancé avec allée de front s'ouvrant entre deux arbres et conduisant à une allée transversale entre deux parterres à pans coupés opposés puis vers un parterre à quatre pans coupés. Tout autour, allées de côté bordées de plates-bandes.

Murs enduit
moellon
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique
Plans plan carré régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures croupe
Techniques sculpture
Représentations cartouche raisin
Précision représentations

Cartouche surmontant la porte d'entrée : grappes de raisin, en rappel de l'activité du propriétaire, Louis Dupuit, propriétaire de caves.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Giraud Marie-Odile
Marie-Odile Giraud

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Marciano Florence