Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA84000477 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

Situation

Située à l'est de la ville dans l'îlot 36, cette maison est contigüe avec la deuxième maison de la rue Danton avec laquelle elle partage la cour 2.

Composition d'ensemble

Cette maison occupe une parcelle au plan en L, atteignant ainsi la rue Émile Zola. La partie principale qui nous intéresse donne sur la cour. L'accès se fait depuis la rue par une petite porte et un passage débouchant sur la cour où se trouve l'entrée principale de la maison.

Au sud de la cour un petit appentis en renfoncement abrite un puits, un bassin et une pompe.

Matériaux

Murs en maçonnerie de moellons enduits. Encadrements de· baies ouest en pierre calcaire blanche, sud, en calcaire coquillier jaune.

Cour en dalles de pierre.

Coursière en béton et garde-corps en claustra de tuiles creuses. Toiture faite de tuiles creuses.

Cour et balcon en brique.Cour et balcon en brique.

Structure

La partie A, qui paraît être le noyau d'origine de la maison, ou­vre au sud sur la cour. Elle comprend deux étages carrés sur le rez­ de-chaussée et un étage de caves dont l'accès se trouve sous la pre­mière volée de l'escalier, au rez-de-chaussée, avec un plan double en profondeur et triple en largeur. Au centre l'escalier et le vestibule Aa ne forment, au rez-de-chaussée, qu'un seul volume ; l'escalier n'a qu'une volée suspendue, tournant à droite, par étage.

La partie B, en retour vers le nord jusqu'à la rue Émile Zola est une adjonction tardive qui a imposé le réaménagement de toute l'élé­vation ouest.

Quant à la cour, elle a subi deux transformations - séparation de la partie 2 annexée à la deuxième maison de la rue Danton ; - couverture de sa partie ouest par deux étages dont le premier est accessible par une coursière en béton.

Élévations extérieures

- Élévation principale sud :

A 3 niveaux et 3 travées avec fenêtres en arc segmentaire sauf pre­mier niveau.

La porte en arc surbaissé, décalée par rapport aux travées des étages, est munie d'une menuiserie à doubles battants et d'une imposte au tracé "rayonnant".

Porte sur cour.Porte sur cour.

- Élévation ouest :

Elle comporte 3 niveaux et 3 travées de type 35. Les baies du premier niveau sont rectangulaires, celles du deuxième et troisième niveau en arc segmentaire. La porte de la cour est rectangulaire avec linteau de bois. Devanture moderne à l'extrémité nord.

- Élévation nord

Une seule travée semblable aux précédentes, fenêtre au premier ni­veau. L'angle nord-ouest, appareillé, est arrondi.

Génoises.

Comble et couverture

Comble non visité. Tuiles creuses.

Distribution intérieure

- Rez-de-chaussée

De part et d'autre du vestibule s'ouvrent à l'est et à l'ouest deux portes ; celle du côté est est en plein-cintre avec la même menuiserie que la porte d'entrée. Les deux pièces sont occupées par des bureaux. Au centre du vestibule, grande trappe avec abattant de bois ouvrant sur la cave.

- Premier étage

On y accède par l'escalier placé au fond du vestibule : ses deux premières marches sont en pierre, les suivantes en carreaux de cérami­que avec nez-en-bois ; la rampe est en fer forgé avec main courante en bois.Un seul appartement occupe le premier étage et comprend une pièce au sud, une pièce à l'est. Cette dernière possède une cheminée de mar­bre noir.

Les plafonds à poutres coffrées sont moulurés.

Le deuxième étage n'a pas été visité. Un palier intermédiaire à l'ouest donne accès aux appartements aménagés dans l'aile perpendicu­laire B.

CONCLUSION

L'originalité de cette maison réside dans le fait qu'en pleine ville, elle a sa façade antérieure perpendiculaire à la rue, donnant sur une cour. Sa distribution à l'origine symétrique, qui paraît dater du mi­lieu du XIXe siècle, a été par la suite (début XXe siècle ?) complétée par une partie en retour contre la rue et dotée d'une cour­sière unique dans Cavaillon. Elle possède de plus un type de menuiserie vitrée à petits bois, que l'on retrouve dans plusieurs autres maisons de Cavaillon.

Parties constituantes non étudiées bureau
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : rue Bel-Air
Cadastre : 1982 CK 1069

Le noyau originel de cette maison présente une façade antérieure perpendiculaire à la rue, avec une distribution symétrique de part et d'autre de la cage d'escalier. Par la suite (au début du 20e siècle?), il a été complété sur la rue en comblant la cour partiellement depuis un côté du corps de bâtiment existant jusqu'à l'angle de la rue. Une coursière a alors été créée à l'étage entre les deux ailes sur la cour, dispositif unique dans Cavaillon, ainsi qu'un passage au rez-de-chaussée vers la cour. Celle-ci a été séparée en deux et le fond annexé à la maison mitoyenne qui ouvre rue Danton de l'autre côté de l'îlot.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison de plan en T dont la partie principale donne sur une cour fermée ; un passage se trouve sous l'aile fermant la cour où se trouve l'entrée principale ; dans cette cour un petit appentis en renfoncement qui abrite un puits, un bassin et une pompe. Tous les corps de bâtiments sont en maçonnerie enduite, la coursière en béton avec garde-corps en claustra de tuiles creuses. La partie principale comprend deux étages carrés, un rez-de-chaussée et une cave, avec un plan double en profondeur et triple en largeur. Au centre, l'escalier et le vestibule ne forment qu'un seul volume ; à partir des étages cependant il n'a plus qu'une seule volée de marches. L'élévation sud présente trois travées sur trois niveaux avec fenêtres en arc segmentaire sauf au premier niveau. La porte est décalée et ouverte en arc surbaissé. L'élévation ouest sur la rue est de trois travées sur trois niveaux ; au nord se trouve une devanture. L'angle nord-ouest, appareillé, est arrondi.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile creuse
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans
appentis
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Destombes Florence - Fray François - Marciano Florence