Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04002154 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Méailles
Adresse : 6e maison
Cadastre : 1830 D 534 ; 1984 D 214

L'origine de cette maison pourrait remonter au 16e siècle mais elle a été remaniée, sans doute au cours du 19e siècle : la lecture de l'élévation ouest montre, au deuxième niveau, un linteau de fenêtre à meneau à double accolade peut-être en place. Sur le cadastre de 1830, ce bâtiment est mentionné comme « maison » et appartient alors à Pascal Jean Joseph dit Baraud.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : 19e siècle

Cette maison est située dans un îlot de bâtiments et possède trois mitoyennetés. Elle comporte trois étages : un rez-de-chaussée et deux étages carrés. Le rez-de-chaussée est occupé par une resserre, accessible depuis la rue par une porte piétonne, et couverte par un plancher sur solives. Le premier étage carré est accessible par l'escalier de distribution extérieur. Il est occupé par un logis constitué d'une cuisine et deux chambres aveugles. Le sol est un plancher, les murs sont enduits avec un décor peint de plinthes, le plafond est enduit et peint. Dans la cuisine, une cheminée est adossée au mur nord, avec une hotte galbée ; on note la présence de deux placards-niches aménagés dans l'épaisseur des murs et d'une pendule. La porte de communication avec la première chambre aveugle possède deux vantaux et est équipée d'une imposte vitrée en menuiserie. Le second étage carré est occupé par un logis indépendant, accessible par l'escalier de distribution extérieur. Il n'y a pas de communications intérieures entre les étages de cette maison. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès, les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. Au deuxième niveau de l'élévation ouest, la porte du logis possède des piédroits en pierre de taille de grès chanfreinés, avec un linteau monoxyle également chanfreiné. On note à proximité la présence d'un linteau de fenêtre à meneau en pierre de taille de grès, orné d'une gravure de paire de force de tonte (?). Les autres ouvertures possèdent des encadrements façonnés au mortier, avec linteau en bois. Au deuxième niveau, la fenêtre du logis possède un appui en pierre de taille et elle est fermée par des contrevents en bois à persiennes. L'escalier de distribution extérieur court le long de la façade ouest ; dans sa partie basse, il est adossé parallèlement à l'élévation et est construit sur une logette voûtée, fermée et occupée par un poulailler ; dans sa partie haute, l'escalier forme un retour en L, il est également construit sur une logette voûtée. Le toit à un pan est couvert en tuile creuse, l'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises.

Murs calcaire
grès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à un pan
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier en équerre, en maçonnerie
Typologies B : maison sans partie agricole, artisanale ou commerciale
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï