Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001903 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Rougon
Lieu-dit : Adresse : rue des Toulettes
Cadastre : 1835 B 1322 ; 1995 B6 800

Cette maison pourrait remonter à l'époque médiévale, car elle est située dans le quartier de la Ville. Sur le cadastre de 1835, elle appartenait à Antoine Giraud dit Marchand. A cette époque ce quartier est nommé « Devant l'église ». Cette maison a été entièrement reprise au début du 20e siècle, sans doute dans les années 1920-1930.

Période(s) Principale : 20e siècle

Cette maison est contruite au pied du rocher. Elle est adossée à ce rocher et comporte trois niveaux : un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Le rez-de-chaussée est réservé à l'étable qui est accessible côté ouest par une porte piétonne. L'étage carré est réservé au logis. Il est accessible par un escalier de distribution extérieur en béton, dont la rampe d'appui est constituée d'une claustra réalisée avec des sections de tuiles creuses. L'étage de comble est réservé au fenil, il est accessible par une baie fenière percée dans le pignon nord. La maison est construite en moellons calcaires et en blocs de brèche calcaire. L'élévation nord reçoit un enduit à la tyrolienne. Les autres élévations reçoivent un enduit rustique au mortier de chaux avec des réparations au ciment. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau en bois. Sur le pignon nord, les fenêtres et la baie fenière possèdent de faux encadrements en relief, réalisés au mortier avec un décor gravé de faux appareil. Les chaînes d'angle nord-est et nord-ouest reçoivent également un décor gravé de faux appareil saillant. Les fenêtres sont fermées par des contrevents en bois plein ; la baie fenière est fermée par un volet intérieur. Le toit à longs pans est couvert de tuiles creuses. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises maçonnées. La saillie de rive des pignons est constituée d'un rang de génoise. Un petit passage est laissé libre entre la base du rocher et l'élévation sud. Il pouvait servir d'abri.

Murs calcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies A3 : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes
Techniques sculpture
peinture
Représentations trèfle
Précision représentations

A la base de l'angle nord-ouest, on note la présence de trois trèfles gravés et peints.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï