Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA04002557 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Lieu-dit : Bas-Village
Adresse : Grand Rue , rue Basse , 4e maison
Cadastre : 1838 D19 34 ; 2014 AC 479 La maison ici étudiée ne couvre que la partie sud de la parcelle actuelle.

Sur le cadastre napoléonien, cette maison se situe à l'extrême limite sud du vieux village, sur la route de Méouilles.

Cette maison est formellement très proche de l'ancienne demeure de seigneur de Calvi, actuel Grand Hôtel du Parc (Référence : IM04002564), construite dans le 4e quart du 18e siècle. Elle date sans doute de la 2e moitié du 18e siècle et appartient également à un type de construction prestigieux : construction de type bastide de plan carré, double en profondeur, avec ouvertures en arc segmentaire, à élévation ordonnancée à travées, génoise à plusieurs rangs avec retours sur les pignons, encadrements en pierre de taille au moins en rez-de-chaussée.

Alain Collomp en retrace l'histoire : en 1737, Honnoré Juglar, habitant de Saint-André enrichi, achète la dernière maison de la rue Basse vers le midi "maison ouverte sur trois côtés, entourée d'un jardin et de prés". Peu après il achète deux autres bâtiments, une moitié de maison au nord, le long de la rue Basse et un autre "corps de bâtiment" contiguë à l'ouest. Il entreprend alors, sur l'ensemble des bâtiments réunis, de grands travaux : "surélévation d'un étage, reconstruction des façades en ménageant des ouvertures plus grandes, à linteau cintré, qui donne au nouveau bâtiment la noble allure des petits châteaux de la région, dont il a d'ailleurs des dimensions : 130 à 140 m² au sol, sur trois niveaux d'appartements".

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle

Cette maison qui se situait autrefois à l'entrée sud du vieux village est aujourd'hui toujours sur la Grand Rue mais parmi les premières maisons de la rue Basse, en alignement avec ces dernières mais en ressaut par rapport aux constructions plus récentes. Elle occupe aujourd'hui une parcelle très allongée mais l'édifice faisant ici l'objet de l'étude ne correspond qu'à la parcelle 34 du cadastre napoléonien.

Tournée vers l'est, la façade principale de la maison présente une élévation ordonnancée à trois travées avec porte centrale. Cinq niveaux compose cette élévation : sous-sol, rez-de-chaussée et trois étages carrés (d'une hauteur légèrement décroissante). L'ensemble est couvert de tuiles creuses sur un toit à longs pans avec génoise à deux rangs faisant retour sur le pignon. Les baies de la façade principale sur rue ont un encadrement en arc segmentaire, en pierre de taille pour la porte et les fenêtres du rez-de-chaussée, avec faux encadrements peints et appuis ciment pour les baies des étages carrés. La distribution intérieure se fait grâce à un escalier à retour situé dans l'axe central de la porte d'entrée, en fond de parcelle.

Murs enduit
Toit tuile creuse
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Typologies maison, B : maison sans partie agricole, artisanale ou commerciale
Techniques peinture
Précision représentations

Faux encadrements.

Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 073 / 001 à 028. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : AC 170 001 à AC 170 031 et 105 Fi 173 21.

    105 Fi 173
Bibliographie
  • COLLOMP, Alain. La maison du père : famille et village en Haute-Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles. Paris : P.U.F., 1983.

    p. 74.
  • ISNARD, Marie Zéphirin. Etat documentaire et féodal de la Haute-Provence. Digne : imprimerie Vial, 1913, 496 p.

    p.230-231.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna