Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04002150 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Méailles
Adresse : 10e maison
Cadastre : 1830 D 517, 518 ; 1984 D 199a

Le décor de l'encadrement de la porte du logis semble indiquer une origine au 16e siècle, du moins pour la partie sud de cette maison. Mais elle a été remaniée au moins une fois, sans doute au cours du 19e siècle, lors du regroupement de deux maisons mitoyennes. Effectivement, le cadastre de 1830 indique à cet emplacement deux bâtiments mentionnés comme « maison », l'une appartenant à Fortoul Hélène (veuve Fortoul Daridé), l'autre appartenant à Fortoul Marguerite (veuve Fortoul Joseph). Sur l'état des sections de ce cadastre, ce quartier est nommé « Le Planet ». Au cours du premier quart du 20e siècle, la maison voisine a également été agglomérée (parcelle 1984 D 199b), c'est de cette époque que datent les enduits de façades.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Cette maison est située à l'angle d'un îlot de bâtiments mitoyens. Elle comporte quatre étages : un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un étage de comble. Le rez-de-chaussée est occupé par une étable accessible depuis la rue par une porte bâtarde, et par une resserre accessible par l'intérieur depuis l'étable. Ce rez-de-chaussée est couvert par une voûte en berceau segmentaire. Les deux étages carrés sont réservés au logis. Le premier étage carré est desservi par un escalier de distribution extérieur droit, adossé perpendiculairement à la façade, et prolongé à l'intérieur par un escalier droit. L'étage de comble est réservé au séchoir, aéré côté sud par une large baie en loggia. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. Les élévations reçoivent un enduit à la tyrolienne, les ouvertures sont rehaussées de faux encadrements peints et un bandeau peint souligne la génoise d'avant-toit. La porte du logis possède un bel encadrement en pierre de taille de grès, en anse de panier portant une double moulure sculptée. Les autres ouvertures possèdent des encadrements façonnés au mortier, avec linteau en bois et appuis en pierre de taille de grès pour les fenêtres. Ces dernières sont occultées par des contrevents à persiennes ou en bois plein. Le toit à un pan est couvert en plaques de ciment-amiante, qui remplacent la couverture originelle en tuile creuse. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises.

Murs calcaire
grès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à un pan
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit
Typologies A3 : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï