Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001662 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable, fenil
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Saint-Pierre
Lieu-dit : les Carles
Cadastre : 1817 A 240, 241 ; 2013 A 223

La maison pourrait dater du 18e siècle dans son premier état. La date 1771, gravée sur la chaîne d'angle sud-ouest, correspond à une extension décelable par le collage de maçonnerie visible sur l'élévation sud. Sur le cadastre de 1817, le bâtiment actuel est séparé en deux parcelles mentionnées comme "maisons" et "cour", appartenant l'une à Bernard Françoise dite Pachonne et l'autre à Lomel Alexandre. Ce découpage de propriété, sans doute originel, explique la présence de deux portes d'entrée sur l'élévation sud. Les aménagements intérieurs actuels ont été réalisés lors de la réunion des deux parcelles, à une date inconnue, probablement dans le dernier quart du 19e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle

La maison est mitoyenne sur deux côtés et comporte trois étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. L'étage de soubassement est occupé par deux étables ne communiquant pas entre elles, l'étable située à l'est est couverte par une voûte en berceau segmentaire percée côté ouest par une trappe d'abat-foin. Le rez-de-chaussée surélevé est occupé par la cuisine et une chambre, il est surmonté d'un comble à surcroît réservé au fenil et accessible uniquement par les baies fenières. Le rez-de-chaussée surélevé était desservi par un escalier de distribution extérieur (disparu). Au rez-de-chaussée surélevé, le sol est en ciment et les murs sont enduits avec un décor peint de plinthes noires ; les plafonds sont enduits. L'ensemble de la maison est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. Les chaînes d'angles sont en moellons calcaires ou de grès. L'enduit rustique est au mortier de chaux. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier, avec linteau en bois. Les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois plein. Le toit à longs pans asymétriques est couvert en plaques de ciment-amiante en remplacement des tuiles creuses d'origine. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises maçonnées.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
grès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies A3 : maison avec parties agricoles en parties basses et hautes
Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Saint-Pierre (1817). / Dessin, plume et lavis, par Gleize géomètre du cadastre, 1817. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi194/003

    section A, parcelles 240
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï