Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA84000264 réalisé en 1969

Fiche

DESCRIPTION

Demeure comprise entre deux maisons mitoyennes, double en profondeur.

La partie antérieure, aspectée rue Durance, divisée en trois par des refends longitudinaux renferme les appartements.

La partie postérieure, sur cour, coupée en deux parties égales par un refend, abrite la cage d'escalier et une pièce d'habitation.

Trois étages, le troisième sous comble.

La cour, plus élevée que la rue, donne de plain-pied sur le premier repos de l'escalier.

Le mur d'échiffre ajouré d'arcs rampants sur imposte (premier repos, premier palier et départ des volées correspondantes) ou de baies à pans coupés (deuxième repos, deuxième palier et départ des volées correspondantes) assure la diffusion de la lumière des fenêtres des repos dans l'ensemble de la cage.

La façade antérieure en pierre de taille est ordonnancée à quatre travées ; son état de conservation est très mauvais ; un reste de bandeau mouluré souligne le premier niveau. Les fenêtres actuelles,couvertes d'un arc en segment, ont remplacé de larges croisées, aujourd'hui murées.

L'aménagement de magasins a défiguré le premier niveau. La porte du vestibule a été rétrécie et les arcs qui la flanquaient vraisemblablement de part et d'autre, murés ou détruits (à droite).

La façade postérieure portant les baies de l'escalier est très largement ouverte sur la cour : seule subsiste intact, bien que partiellement muré, l'arc en anse de panier sur impostes, de la largeur de la cage, ouvert sur le premier repos.

Toit à deux pentes. Vestibule et première volée de l'escalier.Vestibule et première volée de l'escalier.

Escalier cf. infra.

Le rez-de-chaussée est entièrement occupé par des remises (aujourd'hui commerces) et par l'enfilade du vestibule et de l'escalier dans la partie gauche qui traverse de part en part le corps de bâtiment de la rue à la cour.

Le vestibule étroit fait contraste avec le caractère monumental de la porte.

L'aménagement intérieur a été entièrement refait sans modifier la distribution : les pièces de la partie antérieure, sans communication entre elles, ouvrent chacune directement sur le palier. Une porte, sur le troisième palier, a conservé sa menuiserie en noyer.

BAIE

- Porte rue Durance

- TYPE DE BAIE : porte extérieure à décor architecturé associée en travée à une baie éclairant le vestibule (murée)

- MATÉRIAU : calcaire

- DIMENSIONS OUVERTURE : Extérieur : h = 2, 50 ; L = 1, 00

Intérieur : H = 2, 60 ; L = 1, 00

- STRUCTURE :

- Embrasure : droite

- Linteau-Arc : extérieur : plate-bande à crossettes à refends

intérieur : plate-bande

- Çlé : saillante en pointe de diamant Façade antérieure, porte.Façade antérieure, porte.

- Piédroits : à refends - feuillure intérieure

- Chambranle : il porte le décor architecturé

- DÉCOR : la baie s'inscrit dans un chambranle rectangulaire couronné d'un entablement porté par deux pilastres et d'un fronton cintré à jour ; la fenêtre du vestibule couverte d'un fronton cintré à denticules s'appuie sur l'architrave. L'appareil à refends affecte l'ensemble du chambranle et le tableau jusqu'à l'entablement ; la clé et la frise au droit des pilastres sont en pointe de diamant.

ESCALIER

- MATÉRIAUX et leur MISE EN ŒUVRE : cage en blocage, mur d'échiffre en pierre de taille, marches monolithes

- CAGE : - emplacement : dans la partie postérieure du corps

- plan : rectangulaire

- FORME : rampe sur rampe

- RÉVOLUTIONS et VOLÉES :

- nombre : 6

- sens : à droite

- départ : dans cage

- Palier-révolution : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

- Différence de niveau : 3,40 3,60 3,60

- Nombre de volées : 2 2 2

- MARCHES :

- Volée- Révolution : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

- Nombre de marches : 11 7 10 10 10 10

- Profondeur du giron : 0, 31 0, 31 0,31 0,31 0, 31 0,31

- Hauteur contre marche : o, 18 o, 18 o, 18 o, 18 o, 18 0,18

- Pente : 0,58 0,58 0,58 0,58 0,58 0,58

- Emmarchement : 1,42 1,42 1,42 1,34 1 ,42 1,35

- Plafond : à arête

- LIMON : à la française

- RAMPE : en pierre à balustre (départ des volées 2 à 4)

Escalier, rampe et mur d'échiffre entre la première et la deuxième volée.Escalier, rampe et mur d'échiffre entre la première et la deuxième volée.

- MUR d'ECHIFFRE : ajouré d'arcs rampants jusqu'au premier étage ; de jours à sections droites aux étages supérieurs

- ORGANISATION DES PALIERS : portes sur palier

- COUVERTURE DES PALIERS : dalles monolithes transversales

- COUVERTURE DE LA CAGE : plafond

- ÉCLAIRAGE : sur repos

- DÉCOR : le décor n'est constitué que des balustres des rampes. Des graffitis du XVIIIe siècle ont été relevés sur l'enduit des murs de la cage (cf. annexes).

ANNEXES

Graffitis sur l'enduit des murs de la cage d'escalier :

Annexe 1 : deuxième repos, mur sud : Louis SOURNICS 1790 et un arbre.

Annexe 2 : cinquième volée, mur d'échiffre : Louis SOURNIS 1783 fleurs sur fond d'échassiers.

NOTE DE SYNTHÈSE

Les divers éléments de l'analyse (restes d'élévation, escalier) permettent de dater la maison du début du XVIIe siècle et de l'insérer dans une série bien représentée à Pertuis, malgré certaines dispositions qui lui sont propres, notamment une circulation longitudinale empruntant la première volée d'escalier.

Le remaniement de la façade au XVIIIe siècle n'a pas entraîné, comme dans beaucoup d'autres demeures, d'aménagements de la distribution intérieure (absence de communication entre les pièces aux étages).

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : Pertuis
Adresse : 46 rue Durance
Cadastre : 1937 K 190, 191, 192 ; 1837 K 724, 725, 726, 727

Maison de notable (famille Vitalis en 1567 et 1602, de Laurens en 1730) ; escalier et porte d'entrée de la 1ère moitié du 17e siècle ; élévations remaniées aux 18 et 19e siècles ; graffiti datés 1783 et 1790 dans la cage d'escalier

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison à un seul corps de bâtiment, double en profondeur, à 3 étages desservis par un escalier rampe sur rampe à mur d'échiffre évidé ; élévation antérieure à 4 travées de baies segmentaires et porte d'entrée à décor de refends et fronton brisé

Murs molasse
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Techniques sculpture
menuiserie
Représentations fronton
Précision représentations

sujet : fronton brisé, support : porte d'entrée

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Broise Henri - Dautier Nerte - Sauze Elisabeth