Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA83000034 réalisé en 1987

Fiche

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Adresse : 7 rue Fénelon
Cadastre : 1951 A2 2678

Cette maison paraît être le groupement de plusieurs maisons indépendantes peut-être construites au 13e siècle, partiellement ruinées lors d'un événement à une date inconnue (tremblement de terre ?) qui a laissé dans certaines parties conservées des désordres importants.

Période(s) Principale : 13e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur :

L'ensemble des constructions qui composent cette maison résulte du groupement artificiel de plusieurs parcelles médiévales qui ouvraient à l'est sur la rue Fénelon et au sud, selon une disposition perpendiculaire, sur une traverse qui n'a pas de nom. La partie la plus homogène, dite A, ouvre au sud. Elle a un plan rectangulaire en profondeur, avec, à l'étage de soubassement, une unique grande salle voûtée en berceau plein-cintre scandé de 3 doubleaux qui s'alignent sur les murs de la rangée de constructions ouvrant à l'est. Initialement on pénétrait dans cet étage par une porte d'entrée en arc brisé à claveaux étroits et par une porte large en plein-cintre qui a été remplacée rapidement par une portail, décalé vers l'ouest, en plein-cintre dont les claveaux sont entourés par un larmier retourné. Les arcs de toutes ces baies sont extradossés. Au 2e niveau de la façade, entièrement enduite, subsiste en partie une fenêtre jumelée avec sa colonnette de marbre à chapiteau à volutes. Au rez-de-chaussée surélevé, qui donne à l'ouest sur une cour, un plafond ancien reste visible. Dans la partie donnant à l'est, les sous-sols sont aussi voûtés en berceau, mais présentent des désordres consécutifs à la ruine de l'ensemble. Il est possible que l'enduit qui recouvre les élévations masque des éléments conservés, bien qu'il y ait problème sur cet alignement, en retrait par rapport à la maison de la parcelle 913. En effet, elle s'aligne sur des vestiges de piédroits et sur le seuil de ce qui semble être un portail. Une étude détaillée de l'îlot donnera sans doute un jour des résultats révélateurs.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moellon
maçonnerie
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
États conservations vestiges
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François