Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison (villa balnéaire) dite Villa La Polynésie, puis Moana

Dossier IA83000250 réalisé en 1999

Fiche

  • Façade nord.
    Façade nord.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • escalier indépendant
    • jardin d'agrément
    • étang
    • bassin
    • tennis
    • allée
Précision dénomination villa balnéaire
Appellations Villa La Polynésie, Villa Moana
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées escalier indépendant, jardin d'agrément, étang, bassin, tennis, allée
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Lieu-dit : Presqu'île de Giens, la Polynésie
Adresse : avenue des Cyprès
Cadastre : 1983 G7 5111

La villa La Polynésie a été construite en 1924 par l'architecte René Darde pour Martine de Béhague, comtesse de Béarn (1870-1939) . Celle-ci avait mis son immense fortune au service des arts anciens et modernes. Elle avait rassemblé dans son hôtel particulier parisien une fabuleuse collection d'oeuvres de différentes civilisations et époques dont des oeuvres de Tiepolo, Titien et Watteau. Elle avait acheté et restauré le château de Fleury-en-Bière et l'hôtel de Sully à Paris. Elle savait aussi se montrer réceptive à l'art de son temps, encourageait les symbolistes, côtoyait Ferdinand Bac, faisait danser Isadora Duncan, parcourait les mers sur son yacht vers l'Egypte ou la Chine où elle fut reçue par l'impératrice à la cité interdite. A Hyères, elle fréquente les Noailles et reçoit Paul Valéry dans sa villa qui a à présent perdu sa distribution d'origine.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1924, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Darde René,
René Darde (1883 - 1960)

René Darde est issu de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il travaille dans l'atelier des architectes parisiens Henri Sauvage et Charles Sarazin pour lesquels il vient, en 1911, suivre le chantier du Golf Hôtel de Beauvallon à Grimaud (83). Il s'installe définitivement à Sainte-Maxime à partir de 1913. Avec deux autres agences à Saint-Raphaël et Cannes, il serait l'auteur de près de deux cents villas dans le Var et les Alpes Maritimes. Il est considéré comme l'un des chefs de file du mouvement néo-régionaliste en Provence. Victime d'une hémiplégie en 1950, il réduit son activité mais réalise encore quelques villas jusqu'à son décès en 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Personnalité : de Béhague, comtesse de Béarn Martine,
Martine de Béhague, comtesse de Béarn (1870 - 1939)

La villa La Polynésie, à Hyères, a été construite en 1924 pour Martine de Béhague, comtesse de Béarn (1870-1939) . Celle-ci avait mis son immense fortune au service des arts anciens et modernes. Elle avait rassemblé dans son hôtel particulier parisien une fabuleuse collection d’œuvres de différentes civilisations et époques dont des œuvres de Tiepolo, Titien et Watteau. Elle avait acheté et restauré le château de Fleury-en-Bière et l'hôtel de Sully à Paris. Elle savait aussi se montrer réceptive à l'art de son temps, encourageait les symbolistes, côtoyait Ferdinand Bac, faisait danser Isadora Duncan, parcourait les mers sur son yacht vers l’Égypte ou la Chine où elle fut reçue par l'impératrice à la cité interdite. A Hyères, elle fréquente les Noailles et reçoit Paul Valéry dans sa villa qui a à présent perdu sa distribution d'origine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

La villa présente des éléments stylistiques chers à Darde : décrochements, avancées de toitures, porches, terrasses, loggias, colonnes, escaliers, tuiles rondes. Le jardin est exemplaire de la vogue des jardins méditerranéens après 1925, organisés autour de terrasses, patios et pergolas et à partir d'axes constitués par allées et escaliers. Ici, un escalier descend vers un grand bassin circulaire puis vers la mer. Il est bordé de plantations à la floraison estivale caractérisant le passage de la villégiature d'hiver à celle d'été.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies maison de caractère régionaliste à tendance méditerranéenne
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • [Villa La Polynésie]. Dans Les tablettes de la Côte d'Azur, avril 1924.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève