Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison, puis tannerie et moulin, puis parfumerie Muraour Frères, puis entrepôt industriel

Dossier IA06001612 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Muraour Frères
Destinations entrepôt industriel
Dénominations maison, tannerie, moulin, parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Adresse : 8 rue Paul Goby , traverse des Cordeliers
Cadastre : 1809 E 170, 171, 172, 173, 174, 175 ; 2006 BE 5, 7

La société Muraour Frères aurait été fondée en 1790. Le seul site de production connu de cette société se situait en bordure du centre ancien de Grasse, rue des Cordeliers. Une partie des bâtiments de cette usine est portée sur le plan cadastral de 1809 et comprenait une tannerie et un moulin. L'implantation de la société sur ce site doit dater du milieu des années 1850 (1855 ?). En effet, un local industriel est mentionné dans les matrices cadastrales en 1855. Il s'agit vraisemblablement d'une construction nouvelle que la société a fait édifier. Le fonds de commerce Muraour Frères est vendu en 1875. Le cadastre mentionne l'extension de la parfumerie quelques années après (1884) ; elle occupe désormais aussi les anciens bâtiments de la propriété. En 1895, la société est à nouveau mise en vente. Elle est acquise aux enchères publiques par le docteur Péan. L'usine est semble-t-il modernisée dans les années 1910-1915. C'est sans doute à cette époque que la société fait aménager une verrière sur l'une des terrasses de l'usine. L'activité de la société Muraour Frères semble s'arrêter définitivement au moment de la Seconde Guerre mondiale (source orale). Le site, qui comprend un important jardin en terrasses, trois corps de bâtiments et dont le plus ancien local industriel a été entièrement rénové et agrandi, est occupé entre 1955 et 1962 par de jeunes techniciens grassois (source orale). La parfumerie touristique Fragonard transforme ensuite ces locaux en entrepôts, qu'elle occupe jusqu'en 1982, date à laquelle le site est vendu (source orale). Celui-ci est démoli et remplacé par la résidence de logements sociaux Les Cordeliers. En 1954 la société Muraour Frères employait 3 personnes.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

Le site Muraour Frères se composait d'un ensemble hétéroclite de bâtiments. L'immeuble qui occupait la limite ouest du terrain, présentait un plan rectangulaire à toiture à longs pans et s'apparentait à un immeuble d'habitation. De part et d'autre de ce bâtiment se trouvaient deux ailes construites en retour et se composant chacune de plusieurs corps de bâtiments, donnant à l'ensemble la forme d'un U. L'aile sud, plus récente que les autres constructions du site avait été bâtie à la place d'une ancienne maison de ferme en moellons apparents. A l'extrémité de chaque aile se trouvaient des verrières carrées aménagées sur les toits terrasses des bâtiments. Un jardin occupait la parcelle est du terrain.

Murs enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés
Couvertures terrasse
toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations détruit

Références documentaires

Documents figurés
  • Vue de la parfumerie Muraour Frère prise de l'est. / Photographie noir et blanc. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue de la parfumerie Muraour Frères. / Photographie noir et blanc, 1913 (?). Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04Fi4125.

  • Vue d'ensemble de la parfumerie Muraour Frères. / Photographie noir et blanc. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue sud de la parfumerie Muraour Frères. / Photographie noir et blanc. Bibliothèque communale, Grasse : non coté.

Bibliographie
  • FARNARIER, Joseph. Contribution à la connaissance de la ville de Grasse Parfumerie. 1983.

    p. 98 : l'auteur indique que la société Muraour Frère date de 1790 : "donc une des plus anciennes maisons de parfumerie de Grasse"; que l'entreprise est mise en vente en 1875 et en 1895 où elle est reprise par le Docteur Péan (changement de propriétaire confirmé par le cadastre) ; que le site, repris entre 1955 et 1962 par une équipe de techniciens grassois, sert à des fabrications de matières premières de synthèse, puis d'entrepôts à l'entreprise Fragonard jusqu'en 1982, date de sa vente
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel