Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison puis hôtel de voyageurs : Le Clair Logis

Dossier IA04002569 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Le Clair Logis
Dénominations maison, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Lieu-dit : Les Souquets
Adresse : route de Moriez
Cadastre : 2014 AC 33

Le bâtiment a été construit dans les années 1940, achevé en 1943 d'après les matrices cadastrales. Ces années sont en effet une période faste pour les constructions à Saint-André en lien direct avec la construction du barrage de Castillon et la nécessité de logements. Toujours d'après la même source, il s'agit tout d'abord d'une maison, la fonction d'hôtel n'est mentionnée pour la première fois qu'en 1956.

L'établissement est initialement de taille modeste, agrandi par la suite par des appentis de part et d'autre (sans doute les garages mentionnés en 1960 dans les matrices cadastrales) puis par une extension indépendante, au nord, dans le 3e quart du 20e siècle. L'intérieur a été très remanié mais conserve sa distribution initiale concernant les pièces d'accueil du rez-de-chaussée surélevé.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle

L'hôtel est situé à l'entrée du village de Saint-André, en arrivant par la route de Digne. Il est construit parallèlement à une pente assez forte puisque l'on descend par cette route du col des Robines vers le village, ce qui lui permet d'avoir un point de vue surélevé sur la vallée.

L'hôtel est un bâtiment avec deux façades en pignon, l'une donnant sur la route de Digne, l'autre sur une terrasse puis un parc arboré. En raison de la déclivité, on accède à l'hôtel depuis la route directement au rez-de-chaussée surélevé, dans le hall et les pièces de réception ouvrant sur un grand balcon ; en étage de soubassement se trouve la grande salle à manger en rez-de-jardin. Quelques chambres sont aménagés dans ce grand bâtiment principal (en rez-de-chaussée et comble à surcroît) mais l'essentiel des 19 chambres sont dans le bâtiment secondaire, indépendant.

Murs enduit
Toit tuile creuse mécanique
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1914-1966. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 3 P 1020.

Documents figurés
  • [Saint-André-les-Alpes, Hôtel Le Clair Logis : vue générale depuis l'ouest]. / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Saint-André-les-Alpes, Hôtel Le Clair Logis : vue générale depuis l'est]. / Carte postale, 2e moitié 20e siècle. Collection particulière.

  • [Saint-André-les-Alpes, Hôtel Le Clair Logis : vue générale depuis l'ouest]. / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna