Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison, puis café et restaurant Sommer, actuellement maison

Dossier IA04001197 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations restaurant Sommer
Parties constituantes non étudiées étable à chevaux, bûcher
Dénominations maison, restaurant, café, café
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Senez
Adresse : place du Coulet
Cadastre : 1811 E 73 à 75 ; 1986 E 104, 197

L'édifice était à la fois un café et un restaurant dans la première moitié du 20e siècle. Il résulte de la fusion de trois parcelles dans le courant du 19e siècle. Il s'agissait à l'origine d'une maison-bloc ayant subi plusieurs modifications au 19e et au 20e siècles. Ainsi de la modification du format des fenêtres de la façade sur la place, ou encore de l'encadrement de la porte d'accès, remonté au cours des années 1930. Les activités commerciales ont cessé dans la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

Le bâtiment résulte de la fusion de trois parcelles et présente donc un aspect composite : la façade principale sur la place du Coulet reprend toutefois l'emprise au sol de la parcelle 73 du cadastre napoléonien et conserve un cachet ancien sans doute proche de l'état du 19e siècle. Il s'agit à l'origine d'une maison-bloc de trois niveaux montée en moellons calcaire avec une génoise à trois rangs sous un toit à longs pans recouvert de tuile creuse. Les percements de la façade à travée unique ont été modifiés pour accueillir des fenêtres hautes à arc segmentaire aux niveaux deux et trois. La porte d'entrée sur la place du Coulet est soulignée par un encadrement en pierre calcaire avec arc en plein-cintre. La façade conserve une partie de son décor de faux chaînage d'angle harpé blanc relié par un bandeau horizontal de la même couleur sous la génoise, le tout sur un fond saumoné. Chaque étage est matériellement signalé par un cartouche publicitaire peint à moitié effacé désignant sous la fenêtre du second niveau le nom du propriétaire de l'enseigne - "SOMMER" - et plus haut la déclinaison de ses activités commerciales -"CAFE - RESTAURANT"- en lettres capitales. La porte d'entrée ouvre sur un couloir menant à un escalier en vis maçonné qui dessert les deux étages. Le café occupait le rez-de-chaussée : on y accédait par l'arrière de l'édifice. Le restaurant, semble-t-il, était au second niveau. Les aménagements intérieurs récents ont dénaturé la distribution ancienne ; pour autant les huisseries (portes à loquet et battants des placards muraux) ont été conservées. Une étable, un bûcher ainsi qu'un poulailler en rez-de-chaussée complétaient les fonctions commerciales. Le logis s'établissait au second étage carré.

Murs calcaire moellon enduit
grès moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Typologies A1 : maison avec partie agricole, artisanale ou commerciale en partie basse
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence