Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison-ferme dite Sauvebonne

Dossier IA83000219 réalisé en 2000

Fiche

Appellations Sauvebonne
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, cour, chapelle, logement, remise agricole, étable à chevaux, colombier, bergerie
Dénominations maison, ferme
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Lieu-dit : Sauvebonne
Cadastre : 1983 C3 767

Un établissement templier aurait existé en ces lieux. Au 15e siècle, c'est la propriété de la famille de Gardanne dont Antoine de Gardanne, écuyer de la ville d'Hyères, ennobli par le roi René le 4 janvier 1476. La maison actuelle réutilise des parties anciennes remaniées au cours des siècles. Les deux premiers niveaux, dans leur aspect actuel, semblent être du 18e siècle ; certaines ouvertures sont segmentaires et un plafond du rez-de-chaussée présente des décors de cette époque. Le deuxième étage a été rajouté vers 1865. En 1875, un projet de restauration est conçu et réalisé par Henri-Joseph Rey, premier adjoint de la ville d'Hyères pendant 25 ans et descendant des Gardanne. L'escalier en pierre est détruit au profit d'un escalier en bois qui amène à une galerie au premier étage. Les cheminées et les décors intérieurs sont refaits.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur :

L'ensemble se compose de trois corps de bâtiment organisés selon un plan en U autour d'une cour en terre battue. Ce sont , à l'ouest, la maison de maître, au nord, des communs (logements d'ouvriers agricoles et étables à chevaux) , à l'est, des logements, dont celui du contremaître, des remises agricoles et la chapelle. Au centre de la cour se trouvent des abreuvoirs. L'entrée de la maison est à l'est, dans un vestibule qui dessert à droite une cage d'escalier et à gauche la cuisine séparée en deux espaces, l'un pour l'eau, l'autre pour le feu. La cuisine a également un accès direct sur l'extérieur. Dans la salle à manger se trouve une cheminée en pierre et dans un salon, une cheminée en bois néo-gothique. Le premier étage comporte un salon avec une cheminée en bois néo-renaissance, la bibliothèque et des chambres dont l'une comportant un oratoire néo-gothique. L'escalier en bois qui part de la salle à manger à l'italienne, s'y termine en galerie. Le deuxième étage est entièrement occupé par de petites chambres pour les domestiques. Dans le parc, se trouve une allée coloniale, traversant une bambouseraie et des palmiers. Un colombier prend l'allure d'une fabrique de jardin avec entrée néo-gothique et créneaux. Une bergerie est isolée de l'ensemble, à l'est.

Murs calcaire
enduit partiel
moellon
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève