Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison et café dit Bar Moustier

Dossier IA13000927 inclus dans quartier de l'Estaque-Eglise ou de l'Estaque-Plage réalisé en 1999

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

  • maisons
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque
Appellations Bar Moustier
Dénominations maison, café
Aire d'étude et canton Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Eglise ou de l'Estaque-Plage
Adresse : 52 plage de l' Estaque , rue Martial-Reynaud
Cadastre : 1978 Estaque K 159

Edifice construit avant 1879, d'après la matrice cadastrale de 1882 et après 1870, d'après les datations des autres immeubles composant l'îlot. Vendu en 1892 à Thomas Ginata, cafetier, il a été agrandi en 1900, probablement lors de l'aménagement du café au rez-de-chaussée. Il est possible que le décor de la façade date de cette campagne. La devanture du café a été refaite, probablement dans les années 1950. La façade a été ravalée en 2000.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle
Auteur(s) Auteur :

Le café occupe le rez-de-chaussée sur la plage, le logis étant rejeté sur l'élévation postérieure rue Martial-Reynaud. La devanture du café présente une porte centrale flanquée de deux fenêtres sans contrevents. Sur toute la largeur de l'étage une baie unique, vitrée à petits bois, concentre le décor. Lors du ravalement en 2000, ces petits bois ont été remplacés par des menuiseries modernes.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques maçonnerie
céramique
menuiserie
Représentations pilastre cartouche rosace
Précision représentations

La baie de l'étage est flanquée de quatre pilastres jumelés, cannelés, avec bagues, dont les chapiteaux sont timbrés d'une rosace en céramique polychrome. L'allège comporte trois cartouches séparés par de petits pilastres cannelés, les deux cartouches latéraux timbrés d'une rosace en céramique polychrome. Tout ce décor est modelé en ciment. Une frise de lambrequins en bois découpé court dans la partie supérieure de la baie.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1882-1912. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1849 à 1852

    case 299 (mutation)
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1910- 1945. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1863 à 1867

    case 827
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fuzibet Agnès