Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa Soligny

Dossier IA06000335 réalisé en 1982

Fiche

  • Vue aérienne prise du sud.
    Vue aérienne prise du sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • fabrique de treillage
    • belvédère
    • pont de jardin
    • dépendance
    • avenue de jardin
    • allée régulière
    • terrasse en terre-plein
    • fabrique de jardin
    • portail

Dossiers de synthèse

Genre de commerçant
Appellations Villa Soligny
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, fabrique de treillage, belvédère, pont de jardin, dépendance, avenue de jardin, allée régulière, terrasse en terre-plein, fabrique de jardin, portail
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 85 avenue du Roi-Albert
Cadastre : 1991 CK 37

Maison construite vers 1868 par l'architecte Raimbault (E. Raimbault architecte parisien ?) pour M. Boucicaut et agrandie de 2 ailes après 1886.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Raimbault, architecte, attribution par source
Personnalité : Boucicaut Aristide,
Aristide Boucicaut (1810 - 1877)

Fondateur du grand magasin "Au Bon Marché" à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Maison néo-gothique de plan et de volumétrie composites symétriques avec axe de symétrie sur l'entrée hors-oeuvre, le vestibule, le grand salon en partie couvert en terrasse d'agrément, et son balcon à parapet ajouré. Parements de moellons de grès rouge de l'Estérel, chaînages, cordons, larmiers retournés, corniches et rampants des pignons découverts de la travée centrale des façades nord et sud en calcaire clair. Les 2 ailes symétriques aux baies en arc déprimé sont couvertes de toits très plats en zinc masqués par des parapets. A l'origine, le sous-sol abritait la cuisine, des services et une chambre, le rez-de-chaussée, une chambre. Au 1er étage chacune des 4 chambres avait un cabinet de toilette. Dans le comble, seule une des 5 chambres avait un cabinet de toilette. Le jardin paysager est en pente vers le sud et partiellement en terrasses. Sur la limite sud s'élève un ensemble de dépendances. Un des bâtiments, de 2 étages de soubassement et rez-de-chaussée surélevé, a un étage en belvédère, en charpente métallique néo-gothique et verre, accessible par un pont d'une des terrasses du jardin sur laquelle s'élève une tour octogonale néo-gothique servant de belvédère. Il ouvre à l'ouest sur une cour et à l'est sur un jardin qui a pu être potager. L'avenue sinueuse traverse tout le jardin. En contrebas de la maison, une allée transversale est abritée en partie par un berceau de verdure. De la végétation initiale subsiste un couvert très dense constitué de cèdres, pins, phoenix canariensis, washingtonia robusta, livistona chinensis. Des bougainvillées grimpent sur la maison entourée de plates-bandes fleuries.

Murs grès
calcaire
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate, zinc en couverture, ciment en couverture
Plans plan symétrique, jardin irrégulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble, 3 étages de soubassement
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée, jardin en pente, jardin en terrasses
Couvertures terrasse
toit à longs pans
croupe
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Typologies plan composite symétrique, volumétrie composite symétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, étages hiérarchisés, caractère éclectique et pittoresque à tendance gothique et anglaise, aile couverte en terrasse d'agrément, balcon, parapet de couronnement
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler, maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille