Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa Signoret, puis Villa Brun

Dossier IA04000112 réalisé en 1987

Fiche

Édifiée le long de l’allée des Dames, proche de la villa La Blachière, la villa Signoret achevée en 1912 pour Léon Signoret, fondateur associé du Puerto de Veracruz à Mexico, est l’œuvre de l’architecte suisse Ramelli. Elle est caractérisée par une écriture éclectique et historiciste que l’on retrouve à la villa Les Charmettes de Jausiers, également due à Ramelli. Toutes deux partagent la même organisation dissymétrique de la façade, divisée en trois corps, et concentrent sur une seule élévation l’essentiel des percements nombreux et de formes variées.

La villa Signoret développe un projet architectural aux influences stylistiques plus homogènes, avec la même exigence de l’ouverture optimale sur le site exceptionnel qu’est le Chapeau de Gendarme.

Pour cet architecte familier des rives du lac de Lugano, en Suisse italienne, le principe de la villégiature avec vue sur le site démultipliée par le nombre des ouvertures et leur grande variété conditionne largement le projet architectural. Le rejet de la fenêtre rectangulaire classique se fait au profit de nouvelles combinaisons telle que la grande ouverture divisée par deux meneaux inspirée de la fenêtre thermale, la baie triple en plein cintre ou la fenêtre en anse de panier, héritage de l’architecture renaissante. 98040422xa

Appellations Villa Signoret, puis Villa Brun
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Barcelonnette
Adresse Commune : Barcelonnette
Adresse : 10 allée des Dames
Cadastre : 1980 AD 351

La villa est édifiée en 1912 par B. Ramelli, architecte suisse-italien pour Léon Signoret, fondateur associé du Puerto de Veracruz à Mexico.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1912, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ramelli Bernardino ?,
Bernardino ? Ramelli

Architecte suisse italien installé à Lugano, travaille entre 1900 et 1914, principalement à Jausiers où il ouvre, devant l’ampleur des commandes, un second atelier. Il dirige le programme de rhabillage des façades de la Grand’rue, reconstruites après l’incendie de 1873. Ramelli signe des programmes ambitieux dont le point d’orgue est la construction du château des Magnans édifié entre 1903 et 1913. Les nouveaux modèles affichent une écriture méditerranéenne pittoresque inédite et trahissent un souci très marqué du rapport au site comme en témoigne le traitement spectaculaire de la façade sud entièrement ouverte sur le paysage.

Villas : Signoret (1912), Les Charmettes (Jausiers, 1913), Javelly (Jausiers, 1913), château des Magnans (Jausiers, 1913), Costebelle (1914).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Signoret Léon,
Léon Signoret

Fondateur associé du Puerto de Veracruz à Mexico.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source

La villa présente une organisation asymétrique mais la façade nord, comportant 1 étage carré sur rue, est sobre et symétrique ; elle est percée de baies rectangulaires homogènes. L'élévation sud, sur 2 étages carrés, orientée sur le parc, concentre l'essentiel des nombreux percements de formes variées : fenêtre à baies triples en plein cintre à colonnettes, fenêtre en anse-de-panier, fenêtre thermale à colonnettes.

Murs enduit
maçonnerie
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, 2 étages carrés
Couvertures toit en pavillon
toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Techniques maçonnerie
Précision représentations

Les culots de la façade sud sont décorées de têtes de lion.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Homps Hélène - Pauvarel Carole