Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa Mi-Colline

Dossier IA06000662 réalisé en 1993

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de sellier
Appellations Villa Mi-Colline
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 12 boulevard Cointet
Cadastre : 1981 AT 6

Maison construite par l'architecte bordelais installé à Cannes Pierre Veunevot, ancien collaborateur de Louis Süe, dans le 2e quart du 20e siècle, sans doute avant 1947 pour la famille Hermès, sellier à Paris. La propriété fut mise en vente en 1961 pour 1000000 F. C'est M. Dumas, fondé de pouvoir d'Hermès, qui acquit en 1962 la totalité des parts de la Société SICAB au prix demandé et revendit à Gustave Leven. En 1962 L'architecte niçois Richard Walker intervint pour Mme Caillet, gérante de la SCI. Il agrandit la maison vers l'ouest et la relia par une galerie au pavillon construit sur la parcelle acquise en 1949.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1962, daté par source
Auteur(s) Auteur : Veunevot Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Walker Richard, architecte, attribution par source
Personnalité : Hermès, commanditaire, attribution par source
Personnalité : SCI Villa Mi-colline, commanditaire, attribution par source

Maison de plan rectangulaire tripartite avec axe de symétrie sur l'entrée saillante couverte en terrasse, la cage d'escalier demi-hors-oeuvre et le vestibule vers le jardin. Elle est complétée à l'ouest par une aile de service couverte en terrasse. L'étage de réception est en fait un étage de soubassement relié à l'entrée par une des 2 volées de l'escalier. Les élévations élégantes sont nues et blanchies avec des baies en plein-cintre au 1er niveau. Une fois agrandie à l'ouest, la maison dispose de salon, bar, salle à manger, et de pièces de service, cuisine, office, chambre de domestique et chaufferie. A l'étage il y a désormais 3 salles de bain pour 5 chambres. La nouvelle galerie est un portique voûté d'arêtes ouvrant au sud par des baies libres en plein-cintre. Elle relie la maison au pavillon servant de salle à manger d'été, conçu comme une loggia ouverte au sud par des baies libres. Sa façade forme un portique à 4 colonnes doriques couronné par un fronton.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile creuse, ciment en couverture
Plans plan symétrique
Étages étage de soubassement, 1 étage carré
Couvrements voûte d'arêtes
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
appentis
croupe
noue
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
Typologies plan composite symétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère éclectique et régionaliste à tendance classique, portique, arc en plein-cintre, génoise
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations ordre dorique
Précision représentations

sujet : ordre dorique, support : façade du pavillon

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille