Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa Lisnacrieve

Dossier IA06000235 réalisé en 1983

Fiche

  • Façade sud.
    Façade sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • entrée de jardin
    • étang
Appellations Villa Lisnacrieve
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, entrée de jardin, étang
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Lieu-dit : quartier Anglais
Adresse : 33 avenue Jean-de-Noailles
Cadastre : 1981 AT 124

Maison construite vers 1880. L'architecte cannois Laurent Vianay la rénove intérieurement en 1917. Elle est remplacée par un immeuble. Connue par documents figurés.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1917, daté par source
Auteur(s) Auteur : Vianay Laurent,
Laurent Vianay (1843 - 1928)

Laurent Vianay s’établit à Cannes en 1863. Après avoir travaillé sur des édifices religieux, il acquiert une grande renommée. C’est un architecte de talent, qui travaille dans des styles très variés, éclectisme classique, pittoresque. Il reçoit un très grand nombre de commandes privées entre 1870 et 1880. On le retrouve à Saint-Raphaël à partir de 1879, où il fait partie de l’entourage lyonnais du nouveau maire Félix Martin. Ce dernier lui commande l’élaboration du nouveau plan de la ville et les plans d’alignement de rues et places existantes. Vianay réalise deux « villas-châteaux » d’un éclectisme classique, Les Myrtes en 1881 et Marguerite en 1882.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Maison comprenant un corps central de plan tripartite dont l'escalier principal tournant est situé dans l'axe. Escalier de service en vis et monte-plats, la cuisine étant au sous-sol où se trouvent 3 chambres de domestiques et 2 autres chambres. Il y a 3 salles de bain et un cabinet de toilette pour les 9 chambres des 1er et 2e étages. Sa façade sud ordonnancée, précédée d'un perron évasé, présente trois parties arrondies, la partie centrale est en rez-de-chaussée, couverte en terrasse d'agrément à hauteur du 1er étage est encadrée de 2 ailes semi-circulaires, avec balcon cintré axial au 3e niveau. A l'ouest, un jardin d'hiver couvert d'un toit de zinc, à l'est, des parties annexes, dont un porche couvert en terrasse d'agrément précédé d'un perron et au nord-est, une salle de billard couverte en terrasse avec lanterneau vitré encadrent le corps central. Les baies du rez-de-chaussée sont en plein-cintre, mais seule la façade sud est dotée d'un décor de colonnes engagées composites et de pilastres ioniques au-dessus. Tous les corps sont couronnés de balustrades ornées de vasques. Le jardin paysager était planté d'essences exotiques avec notamment des chamoerops humilis. L'exigüité du terrain a imposé de tracer en boucle l'avenue d'accès à l'intention des véhicules, à l'est de la maison. Au sud des parterres de gazon concentriques.

Murs pierre
enduit
pierre de taille
maçonnerie
Toit zinc en couverture, verre en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée, jardin en pente
Couvertures terrasse
toit à deux pans
croupe
croupe ronde
lanterneau
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour

Autres organes de circulations monte-charge
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, étages hiérarchisés, aile couverte en terrasse d'agrément, corps en arrondi, arc en plein-cintre, perron, porche couvert en terrasse d'agrément, corniche, balustrade de couronnement
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations ordre composite ordre ionique
Précision représentations

sujet : ordre composite, support : porche et 2e niveau de la façade sud ; sujet : ordre ionique, support : 3e et 4e niveaux de la façade sud

Références documentaires

Documents figurés
  • Villa Lisnacrieve [vue d'ensemble de la façade sud] / photographie / Archives municipales de Cannes / fonds de l'agence immobilière Andrau : 2 S 200. 10 Fi 205-2.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille