Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa la Collinette

Dossier IA06000287 réalisé en 1987

Fiche

  • Vue en perspective
    Vue en perspective
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément de la Villa la Collinette
    • garage

Dossiers de synthèse

Genre d'architecte
Appellations Villa la Collinette
Parties constituantes non étudiées garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 11 rue Mozart
Cadastre : 1981 CY 88

Maison construite en 1920 par l'architecte cannois Henri Bret pour lui-même et agrandie vers le nord par ses soins dans le même style à 2 reprises, d'abord en 1934 après un projet (publié en 1931) non abouti, puis à une date non reconnue. C'est Henri Bret qui a aussi dessiné le jardin étudié par ailleurs.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1920, daté par source
1934, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bret Henri,
Henri Bret (1899 - 1939)

Henri Bret est né à Draguignan. Après des études d'architecture à Paris, il s'installe à Saint-Raphaël, puis à Cannes en 1925. Il réalise un grand nombre de villas et d'immeubles à Cannes, Antibes, Saint-Raphaël et Sainte-Maxime dans un style qui allie modernité, tradition provençale et Art Déco.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, auteur commanditaire, attribution par source

Maison de plan et de volumétrie composites dissymétriques avec axe de symétrie sur le living-room. Ses élévations sont revêtues d'un crépi rustique ocre rouge tailladé de coups de truelle, les baies ont des menuiseries peintes en vert. Elles possèdent quelques éléments évoquant la Provence : fenêtre d'envol de pigonnier avec des carreaux vernissés, baies en plein-cintre, paysage provençal servant de fond au cadran solaire peint sur la façade ouest, linteaux de baies en bois. L'oriel polygonal du living-room couronné d'une partie plane plus large et la façade principale en pignon sont caractéristiques de certaines maisons d'Henri Bret. A l'origine, il y avait un living-room, avec une cheminée recouverte de carreaux de Delft et surmontée d'un bas-relief figurant la course d'un quadrige antique, un petit salon, le garage et une chambre de domestique au rez-de-chaussée. A l'étage, la chambre des parents avec salle de bain, celle des enfants avec cabinet de toilette et la cuisine. Lors de l'agrandissement on ajouta un salon, avec au-dessus une nouvelle chambre d'enfants, et et on agrandit la terrasse sur le jardin. Un 2e agrandissement décala l'axe de symétrie vers la gauche, un nouvel oriel polygonal en surplomb faisant désormais le pendant du 1er. Un étage sous comble est créé au centre sous le faîte de la toiture. Les pièces sont peintes de couleurs vives ou claires, avec des lambris et des poutres laqués en rouge.

Murs pierre
enduit
moellon
maçonnerie
Toit tuile creuse, ciment en couverture
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures terrasse
toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère éclectique et régionaliste à tendance provençale, porche, oriel, balcon, pigeonnier, génoise, partie de sous-sol couverte en terrasse d'agrément
Techniques sculpture
Représentations cheval cheval homme
Précision représentations

sujet : course d'un quadrige et d'un athlète, support : cheminée du living-room

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille