Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison dite Villa Dany

Dossier IA04002537 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Villa Dany
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Lieu-dit : Haut-Village
Adresse : rue de la Gare
Cadastre : 2014 AB 368

La Villa Dany est construite en 1904 (date dessinée par la mosaïque du perron), dans la période de renouveau qui anime le village de Saint-André en lien avec l'activité induite par l'arrivée du chemin de fer.

A l'époque de sa construction, elle est située à proximité du vieux village mais dans une partie peu urbanisée, "un coin de villas". Son architecture, ainsi que son décor peint, sans doute rénové depuis, sont caractéristiques des constructions du début du 20e siècle marquées par la villégiature.

Quelques modifications ont été apportées sans doute dans les années 1950 : la porte-fenêtre du rez-de-chaussée, à l'ouest, a été modifiée pour présenter des dimensions plus restreintes, le garde-corps du balcon au premier étage à l'est a été remplacé, enfin, et c'est la modification majeure, le toit terrasse initial, uniquement occupé par une petite pièce a été quasiment entièrement occupé par la création d'un niveau supplémentaire de comble en surcroît.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1904, porte la date

La maison est construite à l'est du vieux village, au bord de l'avenue de la Gare, dans une zone peu densément construite. Elle est cernée par un jardin, se développant notamment devant la façade méridionale.

La façade principale, orientée au sud, présente un ordonnancement des baies : de part et d'autre de la porte centrale, agrémentée d'un pignon en avant-corps surmonté d'une porte-fenêtre, s'organisent deux fois deux baies sur deux niveaux. Une sixième travée, désaxée a été créée à l'est. A l'ouest, sur la place, un balcon en avant-corps forme un passage couvert.

La maison possède actuellement 4 niveaux : un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage en surcroît, l'ensemble est couvert d'un toit à longs pans avec tuiles creuses.

L'intérieur n'a peu être visité, à l'exception du hall d'entrée et de l'escalier tournant, situé au centre, au fond du hall.

Murs enduit
Toit tuile creuse mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant
Typologies B : maison sans partie agricole, artisanale ou commerciale
États conservations restauré
Techniques peinture
mosaïque
Précision représentations

Le perron est agrémenté d'un pavement en mosaïque et granito : des tesselles blanches forment une étoile dans un cercle avec de part et d'autre J et V, surmontant la date 1904.

Le décor des façades est constitué à la fois de carreaux de faïence et d'un décor peint. Les carreaux de faïence forment une frise interrompue sous l'avant-toit couronnant le 1er étage carré. Le décor peint souligne les encadrement et orne les piliers du balcon en avant-corps de la façade est, il semble récent.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Haute-Vallée du Verdon / St-ANDRE-les-ALPES - Station estivale (alt. 892 m) - Coin de villas. / Carte postale, 1er quart 20e siècle. Collection particulière.

  • 910 - SAINT ANDRE les ALPES - Un coin de villas. / Carte postale, Edit. Poullan, 1924. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna