Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Villa Capri

Dossier IA06000548 réalisé en 1987

Fiche

  • Vue aérienne prise de l'ouest.
    Vue aérienne prise de l'ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • lotissement concerté de la Villa Isola Bella, puis des jardins d'Isola Bella
    • Parties constituantes

      • jardin d'agrément
      • garage

Dossiers de synthèse

Appellations Villa Capri
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 26 avenue Fiesole
Cadastre : 1981 DK 385

Maison construite en 1927 sur le lot R-nord du lotissement des Jardins d'Isola Bella par les architectes associés Emile Molinié, Charles Nicod et G. de Montaut et l'entrepreneur de maçonnerie Savonitte (Juan-les-Pins) pour le décorateur parisien Pierre Lacoste qui cherche à la vendre dès 1930. Elle appartient à Louis Lasch (Nancy) qui la met en vente en 1947 pour 1700000 F. Alfred Dreyfus, son nouveau propriétaire parisien, fait faire un état des lieux par l'architecte cannois Georges Sauvan en janvier 1959 et la revend en 1961. Elle a été complètement remodelée et agrandie à une date inconnue.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par source
Auteur(s) Auteur : Molinié Emile, architecte, attribution par source
Auteur : Nicod Charles, architecte, attribution par source
Auteur : Montaut G. de, architecte, attribution par source
Auteur : Savonitte, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Lacoste Pierre, commanditaire, attribution par source

Maison de plan et de volumétrie composites dissymétriques assise sur une forte pente et possédant de ce fait 2 étages de soubassement. L'entrée est en bas, avec le garage, et ouvre sur un escalier extérieur, avec parapet en escalier, qui monte directement au rez-de-chaussée. L'étage intermédiaire des chambres n'est accessible que par l'escalier intérieur tournant. Au rez-de-chaussée le balcon, soutenu par des consoles en pierre de taille, contourne l'arrondi du living-room, l'office et la cuisine. L'étage ne contient qu'une chambre. Certaines baies sont en plein-cintre. Les élévations sont enduites avec quelques moellons épars apparents à l'imitation d'une maison ancienne provençale. Le jardin étroit en terrasse a aujourd'hui un couvert d'arbres denses.

Murs grès
enduit partiel
moellon
pierre de taille
maçonnerie
Toit tuile creuse
Plans jardin irrégulier
Étages 2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures jardin en terrasses
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours, en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, caractère éclectique et régionaliste à tendance provençale, arc en plein-cintre, corps en arrondi, balcon, parapet, génoise
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille