Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Les Mimosas

Dossier IA06000152 réalisé en 1983

Fiche

  • Vue aérienne
    Vue aérienne
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • rivière artificielle
    • pont de jardin
    • pergola
    • dépendance
    • jardin d'hiver
    • tennis

Dossiers de synthèse

Appellations Les Mimosas
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, rivière artificielle, pont de jardin, pergola, dépendance, jardin d'hiver, tennis
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 12 avenue de la Californie
Cadastre : 1981 CN 65

Maison construite en 1878 par l'architecte cannois Louis Hourlier pour le chevalier James de Colquhoun, puis agrandie et surélevée d'un étage avant 1911. Le jardin fut sans doute rénové en même temps. De 1906 à 1927, propriété du baron Serge de Derwies, chambellan de la cour de Russie et fils du magnat des chemins de fer russes qui fit ériger le château de Valrose à Nice.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle , daté par source
Dates 1878, daté par source
Auteur(s) Auteur : Hourlier Louis, architecte, attribution par source
Personnalité : Colquhoun de James,
James Colquhoun de

chevalier James de Colquhoun


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Derwies de serge,
serge Derwies de

baron Serge de Derwies


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

Maison de plan et de volumétrie composites dissymétriques selon un parti tripartite. Le corps central, entre 2 ailes différentes, abrite l'escalier principal en rez-de-chaussée et le salon, doté, comme la salle à manger, d'un oriel se prolongeant aux 1er et 2e étages. Le porche ouvrait sur le vestibule, au nord de l'aile ouest, jouxtant un jardin d'hiver en métal et verre. L'escalier de service était à l'est, près de la cuisine au sous-sol. Après agrandissement, les ailes sont élargies, le comble initial est restitué sur un nouvel étage. Une terrasse carrelée en terre-plein borde la façade sud. L'escalier en chêne à panneaux de style Renaissance est prolongé jusqu'au 2e, puis relayé jusqu'au 3e étage. Un porche à voitures couvert en pavillon double le porche d'angle devenu un sas, surmonté d'un étage. Il précède le vestibule doté d'une cheminée monumentale. Les élévations héritent de l'état initial avec divers parements polychromes : chaînages de calcaire blanc, moellons de grès vert de l'Estérel avec chaînages de grès rose, alternance horizontale de calcaire et de grès aujourd'hui badigeonnée, faux appareils de pierre artificielle, essentage de tuiles en écaille, faux pans de bois. Les baies ont des formes gothiques, avec larmier retourné en accolade. Croisées à 1, 2 ou 4 meneaux. Tourelle en surplomb couverte d'un bulbe. Coffre de cheminée montant de fond. Lucarnes accompagnant les pignons aigus du toit. Logette en pans de bois. Les pièces avaient des plafonds à décor de gypserie et des parquets. Un miroir coulissant masque la fenêtre est de l'ancienne salle à manger. Jardin paysager de 6600 m2 avec rivière artificielle et végétation en partie exotique. Il fut adapté aux extensions de la maison et bordé sur ses limites sud-est par 2 pergolas en belvédère sur l'extérieur. Des dépendances, avec des écuries, de même style que la villa, s'élevaient de l'autre côté de l'avenue.

Murs grès
calcaire
pierre artificielle
enduit
essentage de tuile
moellon
pierre de taille
maçonnerie
pan de bois
Toit tuile plate, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, jardin de niveau
Couvertures terrasse
toit à longs pans
bulbe
appentis
toit en pavillon
noue
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, plan tripartite, étages hiérarchisés, caractère éclectique et pittoresque à tendance gothique et anglaise, porche, aile couverte en terrasse d'agrément, tour, balcon, logette, oriel couvert en terrasse d'agrément
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler, maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille