Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite La Palette, puis La Cantalienne

Dossier IA06000274 réalisé en 1993

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de peintre
Appellations La Palette, puis La Cantalienne
Parties constituantes non étudiées dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 24, 26 avenue Maurice-Derché
Cadastre : 1981 BI 106

Maison construite en 1900 par l'architecte Henri Stoecklin, qui a aussi dessiné le jardin, et l'entrepreneur de maçonnerie cannois Reboulin pour le peintre Oleg Eugène Tripet Skrypitzine, fils du consul de France à Moscou, bienfaiteur de Cannes. Résidant à Marseille avec sa famille, il installe à la Palette son atelier, mais n'y habite, à la suite du départ de sa femme à Paris, qu'après la vente de la villa Alexandra (IA06000264) , de 1924 à sa mort en 1935.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1900, porte la date, daté par source
Auteur(s) Auteur : Stoecklin Henri,
Henri Stoecklin

Architecte cannois dans le 1er quart 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature, attribution par source
Auteur : Reboulin, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Tripet Skrypitzine Oleg Eugène, commanditaire, habitant célèbre, attribution par source

Maison de plan et de volumétrie composites dissymétriques avec une tour carrée de 2 étages couverte en pavillon derrière laquelle se tient l'escalier éclairé au nord. Au nord-ouest un porche oblique fermé par des vitraux géométriques abrite le perron de l'entrée. La moitié est du rez-de-chaussée est occupée par l'atelier du peintre qui dispose d'une grande cheminée en brique et pierre et d'une entrée particulière précédée d'un escalier extérieur. Le salon central se prolonge au sud dans l'oriel polygonal couvert en terrasse d'agrément. Les pièces d'habitation sont parquetées et possèdent toutes des plafonds à décors de gypserie floraux et végétaux . La cuisine se trouve au sous-sol parmi d'autres pièces de service. Les auvents, le porche et les balcons sont soutenus par des aisseliers en bois découpé. La maison conserve ses couleurs : enduit rose, reliefs ocre jaune et menuiseries peintes en vert. Le motif en haut-relief de la palette avec les pinceaux symbolise, au-dessus de l'entrée, l'activité du peintre. La brique est utilisée pour des chaînages, les arcs des baies et les cheminées, en particulier la souche de cheminée hors-oeuvre sur consoles de la façade est.

Murs pierre artificielle
brique
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit en pavillon
toit à longs pans
appentis
croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, étages hiérarchisés, caractère éclectique et pittoresque à tendance chalet, tour, perron, porche, auvent, oriel couvert en terrasse d'agrément, balcon, arc en plein-cintre, avant-toit
Techniques sculpture
Représentations ornement végétal
Précision représentations

sujet : ornement végétal ; palette ; pinceau, support : motif situé au-dessus du porche

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille