Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite de villégiature dite Villa Durandy, puis Villa Salles, Villa Salles-Eiffel, actuellement hôtel de voyageurs dit Villa Eiffel

Dossier IA06001066 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Durandy, Villa Salles, Villa Salles-Eiffel, Villa Eiffel
Destinations hôtel de voyageurs
Parties constituantes non étudiées digue, garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : Formica
Adresse : 20 rue Gustave-Eiffel
Cadastre : 1987 AH 86 à 90

Vers 1880, l'ingénieur niçois Joseph Durandy acquiert plusieurs parcelles situées en bordure de mer dont une qui comporte une maison qui figure déjà sur le cadastre de 1873. La villa est construite vers 1880 par l'architecte niçois Randon. En 1883, le commanditaire obtient une concession pour construire une digue sur le domaine public. La villa est agrandie vers 1894 par l'ajout d'un étage supplémentaire. La propriété est vendue en 1896 à Adolphe Salles, ingénieur civil à Beaulieu, qui l'étend progressivement par l'acquisition de parcelles mitoyennes. Il fait construire en 1902 un garage avec logement. Vers 1920, l'architecte anglais Harold Peto crée un portique sur la façade sud de la villa et un portique isolé dans la partie nord du jardin qu'il réaménage. Après la Seconde Guerre mondiale, la villa a été transformée en hôtel de voyageurs. Un bâtiment en L, abritant des chambres, a été ajouté au nord. Seule l'ancienne villa a été étudiée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1902, daté par source
Auteur(s) Auteur : Randon Philippe,
Philippe Randon (1833 - 1911)

Architecte niçois. Auteur des immeubles à portiques de la place Ardoïno à Menton (vers 1870).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Peto Harold,
Harold Peto (1854 - 1933)

Architecte-paysagiste anglais. Auteur de jardins de villas à Cannes au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Durandy Joseph,
Joseph Durandy (1834 - 1912)

Ingénieur et homme politique. Ingénieur de la ville de Nice, il est à l'origine du Canal de la Vésubie et des lignes de chemins de fer Nice-Digne et Nice-Coni. Elu Conseiller général, Il a présidé de nombreuses sociétés à Nice dont la Caisse de Crédit, la Société du Gaz de la ville, la Société Immobilière de Nice et la Société Immobilière du Cercle de la Méditerranée.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Salles Adolphe, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Eiffel Gustave, habitant célèbre, attribution par source

La villa construite vers 1880 était de plan rectangulaire avec un sous-sol et un étage carré. La distribution reste inconnue. La villa agrandie par Salles a un plan rectangulaire avec un sous-sol et deux étages carrés. Elle est couverte par une toiture à longs pans à croupes, avec des avant-toits sur aisseliers. Les façades ouest et est sont ordonnancées, les façades nord et sud ont des travées régulières. Les façades sont parementées en pierre de taille avec des parties en brique entre les niveaux et au niveau de l'entablement. Les fenêtres du premier étage sont rectangulaires, celles du second étage sont rectangulaires avec des impostes en plein-cintre formées d'oculi de réseau, polylobés. Les étages étaient hiérarchisés. Le sous-sol desservi par un escalier de service, abritait la cuisine équipée d'un monte-plat, des pièces de service et des caves. L'entrée principale, jadis protégée par une marquise, est située au rez-de-chaussée surélevé, dans l'axe de la façade ouest. Le rez-de-chaussée surélevé abritait du côté ouest un vestibule central avec l'escalier principal, du côté sud un fumoir, et du côté est une salle à manger prolongée par une aile en rez-de-chaussée (angle nord-est), un grand salon (au centre) et un salon de musique (côté ouest). Ces derniers, disposés en enfilade, ouvrent sur une terrasse liée au jardin par un escalier droit. Cette terrasse a été aménagée plus tardivement en un portique à colonnes, couvert en appentis. L'aile construite en pierre de taille est couverte par une terrasse. Elle pourrait provenir d'un édifice ancien. Elle est éclairée à l'est et au nord par des baies en plein cintre avec des retombées sur des colonnettes baguées à chapiteaux romans. Les étages abritaient des chambres. Au rez-de-chaussée surélevé, le sol du grand salon est fait d'un mélange de mosaïque (partie centrale) et de granito. Les murs sont lambrissés sur le tiers de la hauteur. Le plafond, en boiserie, est à caissons. Une cheminée d'inspiration Renaissance est adossée au mur sud. Le salon de musique a perdu son plafond à caissons mais a conservé sa cheminée en plâtre de style Roman. Au premier étage, les chambres (réaménagées) avaient des plafonds peints.

Murs calcaire
brique
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate mécanique, tuile creuse, ciment en couverture
Étages sous-sol, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour, suspendu
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations remanié
Techniques sculpture
sculpture
peinture
menuiserie
Représentations balustre colonne rinceau
Précision représentations

Le portique à colonnes, la terrasse et les balcons sont bordés de balustrades. L'aile est couronnée d'une frise de rinceaux sculptés.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent