Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Château Sainte-Ursule, puis Château des Tours

Dossier IA06000231 réalisé en 1983

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Château Sainte-Ursule, Château des Tours
Destinations immeuble
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Lieu-dit : quartier Anglais
Adresse : 6 avenue Jean-de-Noailles
Cadastre : 1981 AW 202

Château bâti en 1856 par l'architecte anglais Thomas Smith et l'entrepreneur anglais Odadhia Pulhan pour Lord Londesborough à l'instigation de Sir Thomas Robinson Woolfield. En 1858 le marquis de Conyngham, neveu de Lord Londesborough et pair d'Angleterre, le vend pour 180000 F à Richard Manca, duc de Vallombrosa, qui ajoute une chapelle, fait décorer le vestibule, agrandit et enrichit le parc. En 1890 l'hôtelier allemand Martin Ellmer fait agrandir et aménager l'édifice en hôtel de voyageurs.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1856, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Smith Thomas, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Pulhan Odadhia, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Woolfield Thomas Robinson,
Thomas Robinson Woolfield

Sir Thomas Robinson Woolfield


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Manca Richard,
Richard Manca

Manca Richard, duc de Vallombrosa


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Château de plan et de volumétrie composites d'un seul étage couvert en terrasse et cantonné de tours carrées et rondes contenant les escaliers de service en vis. Le plan possède 2 axes de circulation incluant l'escalier principal. Des mâchicoulis crénelés couronnent les élévations. Porche couvert en terrasse cantonné de tourelles. La chapelle voûtée d'ogives, avec un choeur polygonal, a une ornementation sculptée de motifs végétaux. Ses murs sont recouverts de lambris en chêne à panneaux à plis de serviettes couronnés par les scènes sculptées en bas relief du chemin de croix. Au-dessus, l'enduit peint imite un appareil de pierre de taille. Les vitraux du choeur représentent la Vierge, sainte Geneviève et saint Richard, patrons des propriétaires. La tribune en bois, sur consoles, a un garde-corps ajouré.

Murs pierre
enduit
pierre de taille
moellon
maçonnerie
Toit ciment en couverture
Étages étage de soubassement, 1 étage carré
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, porche, tour, porche couvert en terrasse d'agrément, caractère éclectique et pittoresque à tendance gothique et anglaise
États conservations restauré
Techniques sculpture
vitrail
Représentations ornement végétal ornement géométrique Vierge sainte saint
Précision représentations

sujet : ornement végétal ; ornement géométrique, support : culots des voûtes ; sujet : Vierge ; Sainte Geneviève ; Saint Richard, support : vitraux de la chapelle

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler, maison d'homme célèbre
Protections inscrit MH partiellement, 1993/06/10
Précisions sur la protection

façades et toitures de l'hôtel, chapelle et son décor (cad. AW 202) : inscription par arrêté du 10 juin 1993.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille