Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Château Saint-Roch, puis Villa Sémiramis

Dossier IA06000630 réalisé en 1982

Fiche

  • Vue aérienne prise du sud-ouest.
    Vue aérienne prise du sud-ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • immeuble dit Résidence Sémiramis
    • jardin d'agrément
    • bassin
    • dépendance
    • entrée de jardin
    • portail
    • avenue de jardin
    • terrasse en terre-plein
Appellations Château Saint-Roch, Villa Sémiramis
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, bassin, dépendance, entrée de jardin, portail, avenue de jardin, terrasse en terre-plein
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 55 avenue du Roi-Albert
Cadastre : 1981 CL 103

Maison construite vers 1884 par l'architecte cannois Laurent Vianay pour Emile Martin. En 1900 Mme Martin fait analyser le sol de sa propriété. La maison a appartenu à Florence et Frank Jay Gould de 1924 à 1951. Connue par documents figurés. Elle a été remplacée en 1962 par un ensemble immobilier.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Vianay Laurent,
Laurent Vianay (1843 - 1928)

Laurent Vianay s’établit à Cannes en 1863. Après avoir travaillé sur des édifices religieux, il acquiert une grande renommée. C’est un architecte de talent, qui travaille dans des styles très variés, éclectisme classique, pittoresque. Il reçoit un très grand nombre de commandes privées entre 1870 et 1880. On le retrouve à Saint-Raphaël à partir de 1879, où il fait partie de l’entourage lyonnais du nouveau maire Félix Martin. Ce dernier lui commande l’élaboration du nouveau plan de la ville et les plans d’alignement de rues et places existantes. Vianay réalise deux « villas-châteaux » d’un éclectisme classique, Les Myrtes en 1881 et Marguerite en 1882.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Martin Emile,
Emile Martin (1794 - 1871)

1794 à Soissons- 1871 à Rions (Gironde)- Fils de Pierre Dominique Jacques Martin (1771-1855), ingénieur des ponts et chaussée qui participe à l'expédition d'Egypte, gendre de Georges Dufaud, créateur des fonderies de Fourchambauit, qui est une pièce maitresse de la révolution industrielle. Par la famille Duffaud il est allié à la famille Crawhay, un des plus important maitres des forges du pays de Galle.

Ingénieur polytechnicien (X1812). Fondateur propriétaire des Fonderies de fer et cuivre Emile Martin et Cie à Fourchambault (Nièvre). Pionnier des constructions métalliques en fonte et fer, grands ponts, charpentes, machines à vapeur. Liens amicaux avec Georges et Robert Stephenson. Crée et dirige les fonderies de Decazeville (Aveyron, 1829), d'Alais (Alès, Gard, 1834). Actionnaire et propriétaire de diverses forges , fournisseur de diverses sociétés ferroviaires dont Lyon -Avignon- Marseille avec Paulin Talabot. Il est membre fondateur de la société Louis Benet et compagnie (construction de chemin de fer à La Ciotat et construction de navire à vapeur, avec les frères Talabot et Théophile Perier).

Emile Martin a œuvré avec le sculpteur Barye sur la colonne de Juillet. Charles Cordier, qui a un atelier à Marseille, réalise un buste pour lui. Une de ses filles épouse la peintre Charles-François Eustache (1820-1870) qui a représenté les usines de Fourchambault et est venu à Chateau-Fallet. Le peintre paysagiste Georges-Achille Dufaud (1831-1890) fait partie de sa famille.

Il est le père de Pierre Blaise dit Pierre-Emile Martin(1824-1915), ingénieur, chercheur et inventeur en sidérurgie, inventeur du procédé Martin. (acier Martin)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Gould Franck Jay,
Franck Jay Gould (1877 - 1956)

Homme d'affaires américain, il est le dernier fils du financier Jay Gould qui a fait fortune grâce à l'exploitation des chemins de fer américains. Il lance plusieurs lieux de villégiature en France. Il s'installe à Juan-les-Pins, villa La Vigie. Il y fait bâtir l'hôtel "Le Provençal". A Nice, il fait édifier le "Palais de la Méditerranée".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Florence Gould,
Gould Florence (1895 - 1983)

Française née à San Francisco, elle épouse en 1923 Franck Jay Gould. Elle a reçu dans son salon à Paris et à Cannes de nombreuses personnalités des milieux artistiques et littéraires. Elle lègue son immense fortune à une fondation qui oeuvre au renforcement des liens culturels entre la France et les Etats-Unis.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

Maison de plan et de volumétrie composites symétriques avec axe de symétrie sur le perron sud, le salon et l'escalier. Au rez-de-chaussée, 2 perrons latéraux ouvrent sur un couloir transversal qui relie la cuisine et ses offices aux pièces de réception en enfilade au sud. 2 oriels polygonaux couverts en terrasse d'agrément bordent la salle à manger et la bibliothèque. Le plan de l'étage n'est pas connu. Le sous-sol abrite une grande salle de bain. Les élévations ont une composition classique. La façade sud est ordonnancée, avec un avant-corps central, orné d'ordres superposés et surmonté de lucarnes, et 2 ailes couvertes en terrasses d'agrément avec balustrades. Le jardin paysager d'une superficie de 1, 5 ha, conserve sur sa périphérie quelques anciennes terrasses agricoles. Il possède un portail d'entrée monumental aménagé dans une demi-lune et ouvrant sur une avenue qui serpente jusqu'à la villa entourée d'une aire de circulation en terre-plein. La végétation est en partie exotique avec plusieurs variétés de palmiers, dont des phoenix signalés en 1903.

Murs pierre artificielle
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées, jardin en terrasses, jardin en pente
Couvertures terrasse
toit en pavillon
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
Typologies plan composite symétrique, volumétrie composite symétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère éclectique à tendance classique, perron, partie de sous-sol couverte en terrasse d'agrément, oriel couvert en terrasse d'agrément, aile couverte en terrasse d'agrément, balconnet, balcon, balustrade, corniche, balustrade de couronnement
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations ordre antique
Précision représentations

sujet : ordres dorique et ionique superposés, support : façade sud

Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille