Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite chalet de la Fourcade, puis hôtel de voyageurs dit Savoy Hôtel, puis villa Mire Juan, actuellement Palais Mire Juan

Dossier IA06000275 réalisé en 1982

Fiche

Appellations chalet de la Fourcade, puis Savoy Hôtel, puis Villa Mire Juan, actuellement Palais Mire Juan
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, dépendance, conciergerie, avenue de jardin, terrasse en terre-plein, tennis
Dénominations maison, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 25 chemin de Mauvarre
Cadastre : 1991 CK 64

Maison construite en 1869 par l'architecte S. Quine. En 1873 encore inhabitée, elle est achetée pour être rattachée au domaine Scott (IA06000774). L'architecte cannois Charles Baron la modifie et lui donne un aspect classique en 1880. C'est sans doute lui qui par la suite l'agrandit encore et la transforme en hôtel de voyageurs qui appartient en 1914 à Mme Kerneis. Plus tard, l'établissement est aménagé en clinique d'héliothérapie. Il est rénovée dans le 4e quart du 20e siècle et partagé en appartements. Le jardin est agrandi.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1869, daté par source
Auteur(s) Auteur : Quine S., architecte, attribution par source
Auteur : Baron Charles, architecte, attribution par source

Maison de plan composite dissymétrique. Ses élévations sont parementées d'assises alternées de brique et de pierre avec des balcons de bois à chaque niveau. Les toitures très débordantes ont des décors de rive en bois découpé. L'entrée est à l'étage de soubassement, étage de service avec la cuisine, ses annexes et 3 chambres de domestiques. Le rez-de-chaussée surélevé abrite la cage d'escalier, le salon, la salle à manger et l'office. Il y a au 1er étage 2 chambres de maîtres avec cabinet de toilette et au 2e étage 4 chambres d'amis et une de domestique. Après transformations, les élévations reçoivent un décor classique, la toiture a une partie avec brisis couvert d'ardoise. Au rez-de-chaussée, une entrée hors-oeuvre est ajoutée au nord, une cuisine est créée, le balcon du sud-ouest devient une terrasse avec perron à montées symétriques. Il y a désormais une salle de bain pour les 5 chambres du 1er étage et 6 chambres au 2e étage ajouté, dont 2 avec cabinet de toilette. Le nouvel étage de comble compte un cabinet de toilette pour 6 chambres et une chambre de domestique. Transformé en hôtel, l'édifice compte une aile est supplémentaire, symétrique de l'aile ouest. Sous les terrasses d'agrément, en étage de soubassement, prennent place les salons. Un nouveau porche s'ouvre à l'est sur la cour d'accueil. Le jardin, traversé par le chemin sinueux de Mauvarre, ne possède que des plantations paysagères semi-exotiques. On lui ajoute pour l'hôtel un court de tennis.

Murs bois
pierre artificielle
brique et pierre à assises alternées
Toit tuile plate mécanique, ardoise, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en terrasses
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit à longs pans brisés
noue
croupe brisée
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
Typologies plan composite dissymétrique, caractère éclectique et pittoresque à tendance chalet, étages hiérarchisés, porche, perron, balcon, arc en plein-cintre, avant-toit, caractère éclectique à tendance classique, corniche
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Chalet de la Fourcade. [Plans du sous-sol, du rez-de-chaussée, du 1er et du 2e étage, façade.]. Dessins à l'encre et à l'aquarelle. Dans : Album de l'agence immobilière Taylor. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille